11 octobre 2014

A propos de emperor


On se souvient de l'Inner Circle fondé par euronymous ( mayhem) et de ses membres comme Varg Vikernes (burzum) et d'autres venus des groupes immortal, darthrone, emperor, tous fortement influencés par venom et bathory.

On se souvient aussi des 50 églises norvégiennes brûlées entre 1992 et 1996 et qui ont valu à Samoth ( Tomas Thormodsæter Haugen), guitariste de emperor, 2 ans de prison pour l'incendie de Skjold.

Voilà de qu'en a dit ici Ihsahn ( Vegard Sverre Tveitan) leader du groupe emperor, invité à nouveau au hellfest 2014 :

 « L'église de Skjold était une grande église en bois d'environ cent ans. Cette église contenait un autel et une chaire de prêche du 16ème siècle. Tout cela avait une grande valeur historique et chrétienne. Donc elle devait être réduite en cendres. […] l'église était toujours utilisée par un large troupeau de croyants aveugles. Elle devint une victime pour le vraie esprit norvégien le 13 septembre 1992, durant une nuit de tempête. Sous le regard de la lune, cet acte symbolique de la guerre anti-chrétienne illumina la nuit avec des flammes païennes. Le paganisme barbare est en ascension. Nous ramènerons les temps oubliés de la force, de la fierté et de la victoire ».

Dans la source évoquée plus haut, on lira aussi avec intérêt ce que dit Ihsahn sur le satanisme, l'occulte et Anton Lavey, fondateur de l'église de satan. En complément, on peut aussi consulter ce fil de discussion sur un forum bm, au moins les premières pages parce qu'après cela dévie.

Rien de bien surprenant :  "les thèmes du black metal sont souvent centrées autour de la dépression, le satanisme, le paganisme, la mythologie et l'anti-christianisme en général, ou autres thèmes occultes."

Au hellfest 2014, emperor, pour les 20 ans de la sortie de "In the Nightside Eclipse", a bien évidemment interprété "inno a satana" ( hymne à satan) après que ihsahn se soit mis à genoux pour invoquer satan, comme le montrent les images enregistrées par Arte, puis inviter le public à la "communion", public qui hurla en coeur "satana".

"Inno a satana", un titre également joué au live inferno de 2009 !

 Paroles de « inno a satana » 

O' mighty Lord of the Night , Master of beasts , Bringer of awe and derision , Thou whose spirit lieth upon every act of oppression, hatred and strife , Thou whose presence dweleth in every shadow Thou who strengthen the power of every quietus Thou who sway every plague and storm , Harkee. Thou art the Emperor of Darkness , Thou art the king of howling wolves , Thou hath the power to force any light in wane , Sans mercy. Sans compassion nor will to answer whosoever asketh the why, Thy path is capricious but yet so wide , With no such thing as an impediment too strong Every time thou consecrate me to another secret of Thine, I take another step towards Thy Pantheon , Forever wilt I bleed for Thee , Forever wilt I praise Thy dreaded name , Forever wilt I serve Thee , Thou shalt shalt forever prevail."

Traduction

23 commentaires:

  1. Vous devriez peut être aussi vous souvenir que les noms propres comportent une majuscule: Euronymous, Mayhem, Burzum, Immortal, Emperor, Venom, Bathory. Appliquez vous.

    Sinon, c'est Darkthrone et pas darthrone. Relisez vous.

    Par ailleurs, je n'ai probablement pas dû voir les mêmes images du concert que vous car même après vérification, personne ne se met à genoux sur scène - que ça soit pour invoquer Satan ou Monsieur Propre - avant Inno a Satana, pendant leur set au Hellfest.
    Vérifiez, sur Aretliveweb ou sur Youtube et communiquez donc le timecode du moment dont vous parlez.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, Ihsahn se met à genoux. Sauf que c'est pour être plus près des enceintes de retour pour pouvoir accorder sa guitare.
      Des générations de guitaristes viennent d'apprendre avec stupeur que chaque fois qu'ils accordent leur guitare, ben en fait, ils invoquent Satan.

      Supprimer
    2. Provocs Hellfest ça suffit23 octobre 2014 à 10:24

      La grosse radio et metalorgie prendraient donc des vessies pour des lanternes.

      Supprimer
    3. Vous avez un lien vers un article ?

      Sinon, c'est ici http://www.youtube.com/watch?v=9BTcOmYgkxQ à 44'15''. On voit Ihsahn s'accroupir, et bidouiller les mécaniques de la guitare. C'est tout (après avoir revu la vidéo d'ailleurs, je pense qu'il s'accroupit plus pour coincer sa guitare que pour se pencher vers les enceintes de retour.

      Supprimer
    4. Anonyme: Accroupi, pas à genoux ;)

      Supprimer
    5. Oups, pardon pour la nuance. Accroupi avec un genou à terre, ça marche ?

      Quelques remarques à l'attention du taulier :

      - Donc en fait, vous avez sur un article et rien vérifié ? Même pas regardé une vidéo (et c'était même pas utile de se frapper tout le concert) ? Vous venez juste de prouver que vous n'êtes pas très sérieux.

      - Mettez des majuscules à Satan. On sait jamais (relisez Luc 13:22-sq)...

      - Instruisez-vous : Je doute que se prosterner devant Celui qui a dit "Non serviam" soit le meilleur moyen de s'attirer Ses faveurs. (Respectueux mais pas obséquieux, quoi).

      Supprimer
  2. De l'avis d'un habitué des concerts, c'est pas tres convaincant le coup du qui hurle en coeur "satana" comme argument. Pourquoi? Parce que c'est un classique lors d'un concert que le public reprenne en hurlant le titre (ou la fin du titre) d'une chanson qu'il attend.
    Par exemple, quand Turisas a voulu jouer "Battle Metal", le chanteur a plusieurs fois hurlé "Battle" et dans le public, on a (presque) tous répondu en hurlant "Metal". J'ai pourtant vu personne sortir ni couteau, ni hache, ni sabre ni épée. Que doit-on en conclure?
    Ouui, mon propos peut paraitre caricatural, mais pas tant que le votre quand on y regarde à 2 fois...

    RépondreSupprimer
  3. Emperler : la grosse radio et métal orgie rapportent également ces faits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emperler? C'est quoi ce truc?

      Supprimer
  4. Il serait de bon ton de rappeler que l'interview d'Ihshan que vous citez ici date quand même de 1995, soit 19 ans.
    Parce que j'espère quand même que vous vous doutez que le personnage a eu le temps de murir depuis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout juste! Par contre si on compare le collectif à l'inquisition, là c'est tout de suite celui qui fait la comparaison qui est hors sujet...

      Supprimer
    2. Provocs Hellfest ça suffit28 octobre 2014 à 08:30

      Ihsahn a exprimé des regrets ou des excuses depuis ? Vous ne pouvez ignorer dans quel contexte l'album "In the Nightside Eclipse" a été conçu et que c'est justement cet album qui a servi à la prestation de emperor.

      Supprimer
    3. Si la seule interview que vous trouvez pour prouver l'anti-christrianisme supposé du personnage date d'il y a si longtemps, alors qu'il en a beaucoup donné depuis, c'est peut-être qu'au final, c'est pas tellement son truc ? C'est peut-être qu'il a vieilli entre temps et s'est assagi ? Vous n'avez pas d'interview récente pour prouver vos dires ?

      Supprimer
    4. @ XGV,
      Avez-vous des itw qui prouvent que ihsahn a changé ? Non. Et par conséquent...

      Vous ne pouvez ignorer dans quel contexte l'album "In the Nightside Eclipse" a été conçu et que c'est justement cet album qui a servi à la prestation de emperor.

      Supprimer
    5. Vraiment ? Avez-vous fait des recherches ?

      Lisez cette interview et comparez-la à celle que vous avez posté :
      http://www.radiometal.com/article/en-after-avec-ihsahn,830
      Le changement de ton ne vous saute pas aux yeux ? C'est tout juste s'il mentionne le satanisme et quand on lui demande ce qu'est le Black Metal, pour lui c'est avant tout la liberté musicale. Il met la musique avant le concept et ne mentionne même pas le satanisme parmi les codes du genre.
      Enfin, il explique lui-même que s'il ressent encore de la colère (laquelle, il ne l'explique pas clairement), il dit très clairement qu'il est différent de quand il était plus jeune : "Je pense que toutes les personnes, comme moi âgées de 34 ans ont une façon de voir les choses différente de celle que nous avions à 16 ans."


      Vous ressassez cette histoire de contexte de sortie de l'album, sauf que Ihshan (majuscule ?) n'a jamais apprécié Varg Vikernes, comme il l'explique à la fin de cette interview :
      http://www.radiometal.com/article/ihsahn-le-solitaire,72730#more-72730

      Supprimer
    6. @ XGV,
      Nous connaissions cette itw. Il n’y est pas question de satanisme, d’anti religion ( pour ne pas écrire anti christianisme ) ou d’occultisme. Notez qu’aucune question n’est posée en ce sens par l’interviewer comme dans la seconde source de juin 2012 dans laquelle on peut lire cependant sur les influences d’ihsahn :

      « Nietzsche m’a beaucoup influencé. Il était lui-même un philosophe un peu ermite. Il a écrit sur Zarathoustra, sur l’existence érémitique. Tout au long de ma carrière, je suis toujours revenu à certaines figures mythologiques : Prométhée, Icare ou Lucifer, des outsiders qui voulaient se distancer du collectif et réfléchir par eux-mêmes. »

      Supprimer
    7. Et où est le mal dans ses influences ?

      Supprimer
    8. C'est quoi le mal ?

      Supprimer
    9. Parce qu'il faut passer par Prométhée, Icare ou Lucifer pour penser par soi-même ?

      Supprimer
    10. Certes non mais il peut s'inspirer de leur exemple librement. Je ne comprend pas le sens de votre commentaire. Il fait ce qu'il veut non ? Encore une fois où est le mal ? Passez moi l'expression mais qu'est-ce que ça peut bien vous foutre qu'il se soit inspiré de Prométhée ou d'autres ?

      Supprimer
    11. Qu'est ce que vous entendez par "mal" ? J'aimerais bien avoir une réponse.

      Supprimer
    12. Il y a quelque chose de profondément dérangeant ici.

      Le collectif porte des accusations sur Ihsahn en se basant seulement sur une interview vieille de 19 ans. Bon déjà rien que cela pose problème parce que cela ne semble apparemment leur causer de problème de conscience de tenir rigueur à un quadragénaire des propos qu’il a tenu à la fin de son adolescence. En plus je suis un peu bête. Je suis persuadé que la doctrine chrétienne porte une grande importance sur le pardon. Pourtant quand je vois une telle attitude, il semble que dans les faits, il n’en est rien.

      Mais le pire, c’est que le collectif demande qu’on leur apporte la preuve du contraire. Ce qui déjà revient à dire « coupable jusqu’à preuve du contraire » (pour rappel, la justice de notre pays fonctionne de la manière contraire : « innocent jusqu’à preuve du contraire »). Voila donc une logique pas du tout malsaine qui –détail cocasse- ressemble beaucoup à celle tenue par exemple par les totalitarismes ou l’Inquisition. Alors certes cette dernière phrase est un peu du troll mais à nouveau, où est la doctrine chrétienne de pardon ou de charité quand l’on voit de tels propos ?

      Et enfin, l’absolu, c’est que le collectif avoue qu’il connaissait l’interview présentée par XVG ! C'est-à-dire qu’ils avaient eux même connaissance d’informations postérieures montrant que Ihsahn avait changé (bien qu’en tant qu’autoproclamée police de la pensée, le collectif voudrait bien le condamner pour avoir une vision différente de la leur).

      Ce qui signifie que le collectif a sciemment « oublié » certaines informations pour pouvoir traîner Ihsahn dans la boue.

      Revient alors toujours la même question : vu son comportement souvent condamnable, comment les appels à la morale du collectif peuvent-ils avoir le moindre poids ?

      Supprimer