3 février 2014

Brêve/programmation hellfest 2014

"Watain", "gorgoroth" et "1349", têtes d'affiches de "the temple" où l'on retrouve "impaled nazarene" et autres "mgla" et "tsjuder"..."the temple" porte à nouveau bien son nom !

NB : avant de poster un commentaire, à moins que cela ne soit déjà fait, merci de d'abords répondre à ceci .  

75 commentaires:

  1. Une affiche bien sympathique pour les amateurs de Black Metal.
    Cela dit, les fans de Folk et de Pagan seront servis aussi avec des groupes comme Eluveitie, Turisas, Equilibrium ou Trollfest :)

    RépondreSupprimer
  2. Une affiche moins sympathique pour les amateurs du respect et de dignité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une petite question PHCS, Christo et autres du meme accabit:
      Je vais preuve de respect envers les chrétiens en ne dictant pas aux prêtres ce qu'ils doivent dire ou ne pas dire DANS leurs églises. En retour, ne vous paraît- il pas normal respecter les amateurs de Metal (y compris Black) en ne cherchant pas a dicter vos goûts et sensibilités dans notre festival?
      J'appelle ça la tolérance réciproque

      Supprimer
    2. Parce qu'on ne peut pas être amateur de black et de respect ?
      Encore une fois ce n'est que de la musique, je ne crois pas insulter ou manquer de respect à qui que ce soit en écoutant un disque de Gorgoroth.

      Supprimer
    3. @ Väinämöinen,

      "Votre festival ?": il est subventionné et par conséquent public et non privé.
      "Tolérance" : je ne prends pas à partie les personnes que je ne juge pas avec cette formule " du même accabit".

      @ theknot,
      Ecouter un disque ce n'est pas la même chose que le financement public d'un festival. Acte privé d'un côté, acte public de l'autre.

      Supprimer
    4. @ PHCS:
      "Notre festival", sous entendu le festival des metalleux et des autres personnes qui veulent y aller.
      En effet, il est partiellement (et parcimonieusement) subventionné par les citoyens. Et en tant que citoyen de France, je suis ravi que l'argent de mes impôts serve a empêcher la diversité culturelle de disparaître.
      Au passage, tant qu'a parler de subventions, une question (et comparaison) qui me paraît pertinente: qui finance la diffusion des émissions religieuses (dont la messe) a la télé le dimanche matin?
      Quant au "de même acabit", ça veut dire ce que ça veut dire: tous ceux qui mettent en avant leurs croyances et idéologies personnelles pour pour tenter d'interdire ce qui ne leur convient pas.

      Supprimer
    5. Le problème de la présence de ces groupes que vous qualifiez d'"antichrétien" n'en est plus un à partir du moment où aucun travail n'a jamais été fait en amont depuis des décennies.
      A tort ou à raison, ces groupes ont toujours été, depuis des années, présents dans les festivals ET dans les médiathèques avec les deniers de l'argent public.
      De plus, la musique n'est pas le seul support de diffusion de l'"antichristianisme" : je vous invite à vous renseigner là-dessus concernant la cinématographie, la peinture ou la littérature. La liste est très longue...
      Dès lors, s'attaquer au seul Hellfest programmant une infime partie de ces idées 3 jours dans l'année est incompréhensible, là où votre argent public finance également une médiathèque contenant une quantité bien plus importantes d'ouvrages dits "antichrétiens" tout au long de l'année.
      Sinon, concernant les groupes cités, je ne les apprécie pas du tout, je n'aime pas le black ; et en tant que chrétien et fan de métal, je les trouve bien plus pathétiques que dangereux !

      Supprimer
    6. Je pense qu'on doit bien distinguer le fait d'être anti christianisme, et le fait d'être antichrétien.
      Dans le premier cas, on s'attaque à une religion, et une idéologie.
      Dans le deuxième cas, on s'attaque à des personnes.

      Je pense qu'on a le droit de dire que Dieu, le christ n'existent pas (c'est une opinion personnelle) et qu'on a le droit de les remettre en cause (par des mots plus ou moins violent), de caricaturer etc. Mais je le répète, on s'attaque ici à une croyance (même si la manière de le faire peut vous choquer, et je peut le comprendre).

      En revanche, attaquer les chrétiens en leur personne est beaucoup moins légitime...


      Autant qu'un groupe dise que Dieu est le mal avec ces mots, ça me choque pas et je m'en contrefout (comme des chrétiens qui disent que Satan est le mal)...Par contre qu'il dise qu'il faut brûler les chrétiens, là, ça me pose un problème...on ferait un morceau ou on aurait parlé de brûler les juifs, je peux dire que ça aurait fait un tôlé et aurait été interdit fissa...

      Je dis ça, et pourtant j'écoute du metal, et je serai au hellfest 2014. Je n'ai pas de morceaux en tête, mais je pense que certains groupes vont surement trop loin...

      Supprimer
    7. @ MisterZ: +1

      Supprimer
    8. @ Mister Z,
      La religion et plus précisément le christianisme puisqu'il s'agit de lui en la circonstance et uniquement de lui, n'est pas une idéologie. Cela, c'est un postulat et comme tous les postulats...
      La liberté d'expression est un droit qui ne s'exonère pas de la responsabilité et je crois que là on devrait être d'accord. Ou alors c'est que la liberté d'expression n'a pas de limite et que par conséquent, rien ni personne ne peut poser la moindre limite.
      De la parole aux actes, la frontière est mince voire perméable.
      Certains groupes vont trop loin dont ceux cités dans ce billet et je suis bien ok. Je peux rajouter marduk, all pigs mist die, urgehal et beaucoup d'autres, tous invités au hellfest.

      Supprimer
    9. "De la parole aux actes la frontière est mince voire perméable", vous ne croyez pas si bien dire Christo. Comptez si vous l'osez les actes méprisables (meurtres, viols, pillages et destructions en tous genre) commis au nom des religions, y compris chrétiennes, depuis 50 ans et comparez le aux actes similaires provoqués au nom du Metal ou des envies que vous lui prettez, et vous verrez qui a le plus a se reprocher...

      Supprimer
    10. On trouve plein de bonnes ( fausses) raisons pour justifier l'anti christianisme à la watain ou marduk mais curieusement, on n'en trouve moins, et aussi moins de courage de transgression, envers les 2 autres religions de notre pays : on sait en effet pertinement à quoi s'attendre...

      Supprimer
    11. @ Väinämöinen,
      Comparer l'émission télé le jour du seigneur qui du reste n'est pas que consacrée au chrétiens ET un concert de black metal anti chrétien et/ou sataniste, c'est pratique idéologiquement mais seulement de ce point de vue.
      @ tous,
      On reviendra bientôt sur tsjuder et wattain.

      Supprimer
    12. Nous n'en sommes plus à ce niveau ; comme déjà dit dans mon message précédent, rien n'a jamais été fait en amont face à l'"antichristianisme" et ce pas seulement dans le domaine musical.
      Je n'ai pas l'impression que les intervenants cherchent à le justifier.
      Tout le monde, vous et nous, sommes devant un fait établi depuis des décennies et présent de manière quasi quotidienne sous nos yeux.
      Il y a bien d'autres domaines d'injustice : une personne frappant un chat se mange un an ferme, et une bande de voyous frappent un handicapé sans être inquiétés. Ma femme travaille dans l'autisme ; les piscines, par exemple, refusent l'accès à ces handicapés, là même où l'on met en place des créneaux horaires aux femmes pour répondre à leurs exigences religieuses...
      On pourrait refaire le monde sur 300 pages si vous voulez, cela ne change rien aux mentalités dans notre pays.
      A tort ou à raison, chacun peut aisément poser la question aux catholiques de son entourage. Dans le mien, tous s'en foutent royalement (et je pèse mes mots) d'un chevelu pissant sur le Christ ou désirant violer la Vierge Marie dans une de ses chansons.
      D'ailleurs, vous-même vous en fichez pas mal hors Hellfest...
      Cela ne vous a jamais dérangé de voir des ouvrages antichrétiens dans votre médiathèque locale ou à la télé publique (financés également par vos impôts).
      Et il est utile de rappeler que blasphème, occultisme ou satanisme ne sont pas interdits. L'antisémitisme l'est.

      Supprimer
    13. @ Dédé,
      Il y a de nombreuses oeuvres anti chrétiennes : c'est une réalité qui montre que la liberté d'epression n'est pas si muselée que cela, en particulier, et c'est à remarquer, dans les cultures chrétiennes. Il faudrait comparer objectivement le contenu artistique et par type de thématiques ( peinture, musique...) ainsi que le message qui est véhiculé et la forme de ce message : est-il agressif ? Coléreux ? Seulement une critique ? Un Pamphlet ? Dangereux ? Malsain ?Destiné à tous, mineurs comme adultes ? Toutes ces nuances sont importantes et peuvent de mon point de vue au moins justifier des avertissements si ce n'est des interdictions à partir du moment où ces oeuvres sont du domaine public.
      Il ne viendrait à l'idée de personne, du moins j'ose l'espérer, de ne rien trouver à redire si un repas ouvert à tous et financé en partie par une autorité publique est composé de très nombreux plats dont quelques uns contiennent un poison, sans que les invités en soient avertis.
      Par ailleurs, et pour en revenir au hellfest, un concert n'est pas la même chose qu'une écoute personelle chez soi : les conditions d'écoute ne sont pas les mêmes avec notamment l'effet groupe sans parler de l'ambiance,qui comme vous le savez est quelque peu alcoolisée avec ses effets sur la vigilance.
      Non décidémment, je ne trouve pas dans la programmation de taake, urgehal, merrimack, mayhem, marduk, thérion et tant d'autres de justification à être financés par des subventions publiques.

      Supprimer
    14. @Joko : Justifier des avertissements peut-être, mais c'est vain, rappelez-vous l'histoire du PMRC, le sigle Parental Advisory est devenu plus un argument commercial pour des rappeurs qu'autre chose. Et puis vous voudriez avertir quoi ? "Attention ce festival programme des groupes anti-chrétiens", quand des parents réfléchissent à autoriser leur gamin à se rendre à ce genre de festivals, je crois que c'est bien la dernière de leurs priorités.
      Et je trouve votre comparaison avec le repas public un peu déplacée, les gens qui se rendent au Hellfest sont au courant qu'il y a ce genre de groupe, à vous suivre, on croirait que les festivaliers se pointent par hasard devant un Marduk dont ils n'ont jamais entendu parler, et se retrouvent horrifiés devant.
      Quant à la dernière partie de votre post, je vous invite à vous rendre à un concert de black metal au hellfest ou en salle, vous verrez que quelque soit le nombre de personne y assistant ou le degré d'alcool de certains (merci on n'est pas des bêtes obligées d'être ivres mort pendant trois jours, personnellement je picole après les concerts, j'ai pas envie de les gâcher comme ça) on n'en ressort pas avec l'envie de commettre des violences contre le premier chrétien ou la première église qu'on croisera.

      Supprimer
    15. Lorsque vous rappelez que le Hellfest vous appartient aussi au travers des subventions versées sur vos impôts, je pense qu'il est de bon ton de rapporter que les dons au Denier catholique sont assurés à hauteur de 66 pour cents par l'état lui même grâce à la déductibilité des dons des impôts des donateurs, et qu'on pourrait donc arguer que les prêtres sont nos salariés, et que l'on devrait pouvoir contrôler leurs propos comme vous voulez contrôler ceux tenus dans le cadre du Hellfest.

      Supprimer
    16. @Joko et c'est valable pour beaucoup.

      Vous critiquez ce qui se passe à l'intérieur d'un festival où vous n'avez jamais mis les pieds. Si je voulais me mettre à critiquer une messe, je pourrais parce que je m'y suis rendu maintes fois, que ce soit pour une messe dominicale, un enterrement, un mariage, un baptême et même une ordination, de plus je me suis rendu à une messe baptiste à New-York et à une messe alliance au Canada, je suis donc aussi à même de comparer pour étayer ma critique.
      Tandis que tous ceux qui critiquent ce qui se passe dans l'enceinte du festival (je ne parle pas de la programmation) ne s'y sont jamais rendus et n'ont jamais fait un concert hard rock/metal, vous brassez donc comme Joko des préjugés. Allez une fois au hellfest et comparez avec un Rock en Seine ou les Vieilles Charrues, ou faites au moins un concert de metal extrême et là seulement vos arguments auront un peu de poids.

      Supprimer
    17. Vous oubliez un élément fondamental qui explique la situation d'aujourd'hui : la loi de 1905 et les évènements qui y ont conduit.
      Et pardon :
      1. l'info / conenu d'une programmation financée par les pouvoirs publics est complètement normale : après, chacun exerce ses responsabilités citoyennes et humaines.
      2. ce dont il s'agit, c'est du contetu du hellfest et de l'espace the temple
      3. le hellfest, et autre festival je connais, merci.

      Supprimer
    18. @ hellfire club,
      Vous confondez les dons privés avec la prise en charge de l'entretien des bâtiments assurés par l'état dans le cadre de la loi de 1905. Les prêtres français sont salariés des diocèses et ne sont pas des fonctionnaires rémunérés par l'état comme en Belgique.
      Et pour en revenir au sujet de "the temple": merrimack, burzum, behemoth, tsjuder,1349, wattain, impaled nazarenne, taake...
      Ou encore marduk, ghost, rotting christ, all pigs must die, bad religion, ascension, : immortal, mayhem, , hour of penance, belphegor, dimmu borgir,necros christos, benediction, procession, carpathian forest, godseed, enthroned, atheist, morbid angel, possessed...

      Supprimer
    19. "Black metal is Satan, Satan is Black Metal"
      "Certes, que le black soit associé au nazisme et au satanisme ça ne me dérange pas trop (parceque j'écoute pas des masses de black et qu'en plus beaucoup de groupes utilisent une imagerie satanique"

      http://www.vs-webzine.com/phpBB3/viewtopic.php?f=2&t=31811

      Supprimer
    20. @ christos: ai-je parlé de l'entretien des bâtiments? Je n'ai évoqué que ce que vous nommez "dons privés", mais qui sont versés à 66 pourcents par l"Etat.Je dis simplement que les officiers du culte sont rémunérés en partie par l'Etat... comme les salariés du Hellfest! un contrôle pourrait donc être appliqué à leurs propos, tout comme vous voudriez en appliquer un à ceux des groupes du Hellfest.

      Supprimer
    21. Pour être précis, il s'agit de déductibilité des impôts, comme de très nombreuses associations déclarées d'utilité publique.
      https://www.google.fr/#q=dons+d%C3%A9ductibles+
      Hellfest productions n'a pas ce statut et il doit y avoir des raisons.
      Mais par contre c’est une personne morale au même titre que l’église : critiquer et contester les propos et les comportements des uns et des autres en tant qu’autorité morale ne me paraît pas farfelu et même plutôt sain. Et il me semble qu’aujourd’hui, concernant l’église, on ne s’en prive pas ! Le tout est de savoir de quelle manière.
      En donc encore une fois, Les prêtres ne sont pas rémunérés par l'état et par conséquent pas des fonctionnaires de celui-ci, la seule aide directe de l'état étant celle de l'entretien des bâtiments dans l'esprit de la loi de 1905 dont il convient de prendre en compte les conditions et les protagonistes qui ont précédé son douloureux accouchement.
      Mais si on parlait maintenant de the temple et de la liste non exhaustive que j'ai soumise puisque c'est quand même cela le sujet.

      Supprimer
    22. C'est tout de même de l'argent qui "va" de l'Etat aux prêtres (l'Etat ne l'a pas, les prêtres l'ont), ce qui en dit long sur la "christianophobie d'état dénoncée par beaucoup ici. Mais passons. L'intérêt est simplement que la critique que vous énoncez à l'encontre des groupes se produisant sous la tente Temple, vous la légitimez par la "critique d'une personne morale". Or c'est exactement ce que ces groupes pratiquent envers l'Eglise, d'une manière certes plus détournée, incisive et parfois violente, avec souvent l'utilisation de symboles opposés à la vision chrétienne du Bien, mais avec la même légitimité et réflexion que les des chrétiens pourraient leur appliquer.

      Supprimer
    23. Que l'on critique l'église et le christianisme ne me pose pas fondamentalement de pb : cela a tjrs existé et fait même partie des avertissements du Christ. Non, ce qui est contestable et condamnable, c'est la manière et l'argent public accordés à cette manière pour le moins irrespectueuse et discriminatoire et concernant les groupes dont je vous ai fait part plus proche de l'agression militante et de l'idéologie que de la réflexion.

      Supprimer
    24. @Christos: "pour en revenir au sujet de The Temple"...

      - Burzum n'a jamais été programmé sous la Temple. En effet, le groupe (en vérité projet solo de Varg Vikernes) n'a jamais donné le moindre concert.

      - Immortal axe ses thèmes sur l'Hiver, les légendes nordiques ou encore la Dark Fantasy, mais assez peu -voire pas du tout- sur l'antichristianisme, en tout cas à ma connaissance. Je vois donc mal ce que ce nom vient faire dans votre liste.

      - Bad Religion était programmé sous la Warzone, avec les autres groupes de Punk / Hardcore, et non sous la Temple;

      - de même, Ghost fut programmé sous la Valley avant de changer pour la Mainstage 2. Quand à leur prétendu antichristianisme, il pourrait être débattu des heures durant...

      - Watain, et non "wattain".

      Avant d'attaquer un quelconque débat de fond, je vous conseille de vous renseigner un minimum, un tel manque de sérieux ne pouvant que décrédibiliser franchement.
      Par ailleurs, afin de pouvoir poster sur ce blog je viens à l'instant de m'engager à exclure tout propos irrespectueux. Je n'en attends pas moins des commentateurs en face de moi, et vous prierai donc d'abandonner cette détestable habitude d'amputer les noms des groupes de leur majuscule, marque d'irrespect s'il en est.

      Supprimer
    25. Tous les groupes nommés ne se sont pas en effet produit sous the temple bien que certains aient été annoncés au départ dans cet espace pour être décalés ailleurs. La liste est conséquente, à la quelle on peut rajouter "the temple of baal" et "impiety" ( voir + bas les commentaires de Spartacus et Joko).

      Supprimer
    26. @ Christos et Hellfire Club
      Au sujet des "subventions" accordées à l'Eglise et au Hellfest.
      En ce qui concerne l'Eglise, étant une association cultuelle, la loi lui donne de facto la possibilité d'obtenir des subventions. Il n'y a pas besoin qu'elle soit reconnue d'utilité publique.
      La procédure de déclaration d'utilité publique permet à une association qui exerce son activité (qui en général est non lucrative) de faire reconnaître que ladite activité est d'utilité publique. Cela permet entre autre de pouvoir toucher des subventions (sinon : pas de subvention possible).
      En ce qui concerne le Hellfest : c'est un cas particulier. S'agissant d'une association organisatrice d'un festival, elle est aussi dispensée de recourir à la procédure de reconnaissance d'utilité publique.
      Bref : que ce soit les associations religieuses ou les associations organisatrices de spectacles : dispense de la procédure de reconnaissance d'utilité publique. Leurs statuts leur permet donc de pouvoir demander des subventions sans avoir besoin d'être reconnues d'utilité publique.

      Au sujet des "salaires" des prêtres. Christos a raison. Les prêtres ne sont pas salariés de l'Etat, mais des "associations cultuelles" desquels ils dépendent. Si les prêtres diocésains sont payés par leurs diocèses, il y en a beaucoup d'autres (qui ne sont pas diocésains) qui sont payés - ou pas d'ailleurs (compte tenu que certains font voeux de pauvreté)- par les congrégations desquelles ils dépendent.
      Néanmoins, comme Hellfire Club le précise, comme ces associations cultuelles touchent des subventions, il est possible que les salaires en proviennent pour partie... Encore faut il avoir la comptabilité de ladite association et savoir en quoi la recette des subventions est affectée au paiement des salaires en question. Or les lignes comptables des bilans associatifs ne tiennent pas forcément compte des dites affectations... Et c'est pareil pour le Hellfest. Ayant eu le bilan comptable 2012 du Hellfest entre les mains, je n'ai pas souvenir d'avoir lu quelque part que le produit des subventions ait été affecté au paiement des salaires de l'association Hellfest Production - ni même d'ailleurs à autre chose (entretien du matériel, location du terrain, etc...) Je n'ai pas lu celui de 2013 (du moins pas encore), mais je parierai volontiers que ce n'est pas non plus le cas.

      Enfin, en ce qui concerne l'entretien des bâtiments de l'Eglise : l'Eglise n'est propriétaire que des bâtiments qu'elle a acquis depuis 1905 (sauf cas particulier de l'Alsace et la Lorraine). Tous les autres bâtiments (ceux édifiés avant 1905) sont la propriété de l'Etat. L'Etat a donc l'obligation d'entretenir ces lieux de culte en sa seule qualité de propriétaire. L'Eglise n en'est que l'afectataire. Par contre, l'Eglise est obligée d'entretenir tous les bâtiments qu'elle a acquis depuis 1905, et si les subventions peuvent parfois l'aider à le faire, ce n'est pas toujours le cas : la preuve par A + B dans un reportage passé sur TF1 la semaine dernière ou un diocèse a procédé à la destruction d'une église - contre l'avis des paroissiens qui plus est - et elle en avait le droit - parce que coûtant trop cher, et en justifiant également de cette destruction par manque de ... subventions.

      Supprimer
  3. @PHCS:
    En effet, on ne peut comparer 3 jours de festival sans vraie couverture médiatique (hormis les pseudo-reportages moisis à la
    M…6) et 1 émission imposée sur une grande chaîne au moins 1 fois par semaine. Pour moi celle-ci devrait être supprimée, et si les croyants veulent "voir" des sujets religieux, ils n'auront qu'a aller dans leurs "Temples" (a prendre au sens édifice religieux quel qu'il soit, je les connaît pas tous).
    Et sinon, par curiosité, que dites vous du Metal païen ?

    @ Joko:
    Et trouvez-vous des justifications pour ne pas le subventionner ?

    RépondreSupprimer
  4. @ Väinämöinen,
    C'est vrai que le jour du seigneur diffuse des propos haineux et discriminatoires : vous avez certainement des exemples concrets à mettre en avant : nous sommes prêts à les entendre.
    Sinon, côté maltraitement des religions et par qui, nous vous à un peu plus de discernement et à consulter par exemple http://www.portesouvertes.fr/
    @ Dédé,
    Ce qui n'est pas interdit n'est pas forcément bon, c'est ce qui s'appelle l'auto censure. Si vous et votre entourage n'en à rien à faire "d'un chevelu pissant sur le Christ ou désirant violer la Vierge Marie dans une de ses chansons", c'est bien dommage. Pour rebondir sur l'observation de Polo, c'est curieux qd même cet acharnement/ christianisme et uniquement lui au hellfest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voudrais rebondir sur "l'acharnement" sur le christianisme. Encore une fois, les groupes les plus "médiatisés" et surtout la seconde vague de Black sont nés en Europe dans une culture chrétienne, ça me paraît donc logique que ce soit la première religion touchée si ce n'est la seule dans leur propos puisque c'est celle que les membres connaissent le mieux.
      J'aimerai beaucoup qu'un Seeds of Iblis soit programmé au Hellfest, mais la programmation d'un groupe comme ça se fera selon les critères en rigueur pour tous les groupes (tournée, actualité...) et non pas juste parce qu'ils s'attaquent à une religion différente. Et c'est la même chose pour un groupe s'attaquant à la religion juive, pour revenir sur ce que disait Dédé, l'antisémistisme est interdit, certes, mais il est bon de faire la même différence que pour anti-christianisme/anti-chrétien, un groupe critiquant uniquement la religion juive pourrait se voir programmé, tandis qu'un groupe de NSBM ne le sera jamais et c'est tant mieux. Le seul problème étant qu'en France on ne peut s'attaquer au christianisme de la même manière qu'aux deux autres religions et je le déplore.

      Supprimer
    2. @ PHCS:
      C'est vrai que la bible ne contient absolument aucun passage violent, entre le crucifixion de Jésus et l'extermination (le mot est fort, mais combien sont censés avoir survécu?)des premiers nés égyptiens…
      Quant a cette messe diffusée a la télé, il y est question a un moment de manger la chair et de boire le sang de votre dieux. Personnellement je trouve cela aussi gore voire bien plus qu'un concert de Black Metal. Vous voyez ou je veux en venir?
      Au passage, je pense devoir le préciser, je n'ai rien contre le christianisme en particulier.

      Supprimer
    3. Si l’on veut apprécier objectivement et complètement le christianisme et la culture chrétienne, il convient de procéder à des comparaisons dans tous les domaines entre les différentes religions et cultures, y compris païennes et athées, avant-hier, hier et aujourd’hui.
      Si l’on veut apprécier objectivement le christianisme et la culture chrétienne, Il convient de prendre en compte non seulement la bible mais aussi et surtout le nouveau testament.
      Nous vous faisons observer que nous ne jugeons pas le metal (qui n’est du reste pas une religion), dans son ensemble mais que nous portons une appréciation à partir des groupes que nous épinglons : il convient donc d’au moins avoir la même démarche par rapport au christianisme.
      Et accessoirement, quoique, nous dire en quoi l’émission le jour du seigneur véhicule, revendique ou promotionne la haine de quelque communauté ou religion que cela soit.
      Nous vous faisons enfin observer que la nature du bm, ce n’est pas nous qui la définissons par « le bm est de nature anti chrétienne et sataniste » dont l’espace du hellfest appelé « the temple » est la vitrine, cette année comme les années précédentes.
      Et c’est cela le sujet de ce billet.
      Cordialement

      Supprimer
  5. Cela commence à dater mais justement cela qui est intéressant, tofW étant intervenu à de nombreuses reprises sur notre bog.
    http://www.spirit-of-metal.com/forum/lire_topic-sujet-Pour_la_fermeture_du_blog__anti*HellFest-id-45669-l-fr.html

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerai juste laissé une citation de Varg Vikernes qui définit un peu " l'idéologie " du BM : " Les Chrétiens ne respect pas notre culture, pourquoi respecter la leur ? "

    RépondreSupprimer
  7. @ Metalleux29,
    Votre post nous est bien parvenu. Merci de d'abords vous inscrire sur :
    http://provocshellfestcasuffit.blogspot.fr/2014/01/brevecommentaires.html
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  8. @ Metalleux29,
    Historiquement, et dans l'histoire du bm dans le metal, il nous semble que le bm se soit caractérisé par une radicalisation de la transgression et de la contestation jugée trop molle du rock dont le metal est issu. D'où l'utilisation par Varg Vikernes, comme d'autres groupes du bm de l'idéologie de Crowley puis de Lavey, pour bien signifier la nature de leur démarche.
    Par ailleurs, si tenté que le bm soit une culture mais c'est un autre débat, la culture chrétienne est antérieure à la culture metal et par conséquent le "pourquoi" ( = donc) de la citation n'est chronogiquement pas possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Varg ne faisait pas référence a la culture " Metal " mais a la culture Païenne (donc la culture des ces ancêtres). Car les Chrétien on massacré des Païen et on bâti des églises sur les lieux sacrés des Païen comme celle en haut d'une colline ou les Païen vénéré leur dieu du soleil, église que Varg a brûlé pour vengé son peuple.

      Supprimer
    2. Il m'est d'avis que si vous voulez aller sur le terrain des exactions condamnables, il va falloir faire un état des lieux d'une part un peu plus conséquent et vous intéresser à ce qui se passe aujourd'hui et pas ce qui s'est déroulé il y a des siècles. Et quand je vois où en est arrivé Varg aujourd'hui, l'itinéraire est quelque peu interpellant comme on dit.

      Supprimer
    3. Aujourd'hui, Varg a une famille et la France le poursuit pour haine raciale injustement. D'ailleurs son procès se déroulera en juin et il sera acquitté sans problème, car il n'on rien de congrée contre lui...

      E les chrétiens ? Toujours en guerre (en Centrafrique) à ce que je vois...

      Supprimer
  9. Dans cet espace the temple, on peut noter la présence de temple of baal avec les références du groupe à l'ésotérisme, l'occultisme et le satanisme de crowley comme indiqué dans cette itw : http://www.thrashocore.com/interviews/interview/324-temple-of-baal-2014-interview.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peur aussi noter impiety :
      http://les-paroles-de-chansons.com/chanson/montrer/714179/impiety/paroles-et-traduction-de-chanson-wardaemonic-overkill/

      Supprimer
    2. Bonjour,

      En soit, en quoi l'ésotérisme, l'occultisme et le satanisme vous dérange ?
      Si on rappel les définitions (wiki)
      Esotérisme : ensemble de mouvements et de doctrines relevant d'un enseignement élitiste caché, souvent accessible par l'intermédiaire d'une « initiation ».
      Occultisme : désigne l'ensemble des courants de pensées décrivant la nature et l'origine suprasensible de l'homme et de l'univers
      Satanisme : courant religieux qui vénère les anciens anges déchus et leur chef incontesté, Satan.

      En lisant ces définitions, on peut très bien faire de la musique ésotérique occulte et satanique, sans agresser les chrétiens.

      Faites donc vous ici une bataille contre ces "mouvements" ou contre une violence contre vous qui peut utiliser ces mouvements ?

      Supprimer
    3. @ Mister Z

      "En lisant ces définitions, on peut très bien faire de la musique ésotérique, occulte et satanique, sans agresser les chrétiens."

      Ayant pondu un article sur ce thème il y a un peu moins d'un an, peut être apportera t'il un réponse à votre question... :
      http://provocshellfestcasuffit.blogspot.fr/2013/05/ou-il-nest-pas-question-de-musique-ou.html

      D'ou je pense que le satanisme, l'ésotérisme, l'occultisme, et le paganisme agressent forcément les chrétiens, mais également les juifs et les musulmans.

      Supprimer
    4. De l'ésotérisme à l'occultisme puis au satanisme au sens de crowley d'ailleurs féru d'ocultisme et inspirateur de nombre de groupes pas uniquement metal mais dans une large proportion concernant le bm, il m'apparaît une certaine "logique" : individualisme, élitisme, puissance.
      Quant à l'utilisation des symboles de la foi, en exclusivité chrétienne en ce qui concerne le hellfest, leur retournement accompagné de visuels, paroles d'une extrème violence quelquefois constituent en effet des agressions.

      Supprimer
    5. @ Joko mais pas seulement
      Les paroles de impiety ne sont pas sans rappeller celles de urgehal, de dead congregation, de marduk, de possessed, de severe torture, de sodom et de bien d'autres.
      @ Etienneweb,
      Je me pose une question, suite au post de Hélène : le bm ne s'apparenterait-il pas à une démarche sectaire ?

      Supprimer
    6. @ Zorro

      Excellente question ! Je ne suis pas blackeux, ni même metaleux, mais je pense que dans votre interrogation, se pose en réalité deux questions :
      Est on musicien, ou est on blackeux (ou metaleux ?). A cette question, les blackeux répondront plutôt que le black est un état d'esprit. L'un des inventeurs du black (Varg Vikernes) estime par exemple que des groupes comme Darkthrone n'ont rien compris à l'esprit Black, alors que pourtant, ce groupe est un des pionniers du mouvement.
      Il faut dire qu'à la base, le terme "Black Metal" a été utilisé par référence à un album de Venom, l'une des grandes figures du Death Metal. Cet album représente ni plus ni moins la tête de Baphomet, et certains y ont vu une musique explicitement sataniste. Sauf qu'aujourd'hui, Varg Vikernes n'est pas à proprement parler un "sataniste", et en tout cas, pas au sens Laveyen du terme. C'est plutôt un païen. Sa référence au satanisme est plus faite dans une démarche d'opposition au Christianisme qu'une véritable conviction.
      Mais d'autre vous dirons que le Black Metal est par nature sataniste... Ce qui n'est pas faux non plus.
      D'autre vous dirons également que le Black est réservé à la seule "élite" (notez les guillemet) capable de comprendre la philosophie Black, et rejeteront toute tentative de commercialisation de cette musique (exit ainsi les plus gros vendeurs de Black ainsi que sont Dimmu Borgir et Craddle of Filth, et qui selon eux, dénaturent le black en le rendant commercial).
      Si on doit par ailleurs rajouter qu'en opposition du mouvement black, est né l'unblack metal, on finit par se perdre et ne plus rien comprendre à ce qu'est la musique black metal.
      Dimmu Borgir ainsi (ouvertement sataniste) ne fait pas de cas de savoir si le black doit être réservé à une élite. Leur but : c'est de vendre, de faire du fric. Je crois qu'ils se fichent pas mal de dénaturer la philosophie du Black.
      Pour ce qui est de Craddle, c'est encore plus flagrant, parce que Dany Filth l'a dit lui même, et qu'en définitive, ce qui l'intéresse, ce n'est pas qu'on le "classe" black metal (même si ça lui plaît), mais d'être considéré pour ce qu'il est, c'est à dire musicien.
      Alors, le black : une démarche sectaire ? Si on suit Vikernes, pas forcément, si on suit Dimmu Borgir certainement pas.... Mais si on suit certains fans de black, il s'agit bien d'une démarche sectaire.

      Supprimer
    7. @ etienneweb,
      Merci à vous. j'y vois plus clair. J'ose une autre question, suite aux échanges sur ce billet et d'autres : impaled nazarene, impiety, destroyer 666, gorgoroth, 1349, tsjuder, mgla... c'est du cinéma vu qu'ils se produisent dans "the temple" ? Pour moi, NON.

      Supprimer
    8. @ etienneweb , MisterZ, Zorro & Provoshellfestcasuffit,
      Donc, si je comprends bien, le bm est à géométrie variable, tout serait question de positionnement de la caméra et de l'angle de prise de vue.
      Mais alors, une question : pourquoi tjrs la même clméra et le même angle de prise de vue ? Pourquoi ce focus ou ce gd angle sur le christianisme, en observant parce que c'est la réalité, que le bm ne s'inspire que de l'ancien testament pour ne retenir du reste qu'une infiime partie ? Pouquoi cet attrait et ces références du bm à Nietsche ?.

      Supprimer
    9. @ Mister Z

      Merci pour votre commentaire.

      "Vous parlez ensuite de la "gnose", et j'ai l'impression que vous la critiquez parce qu'elle est élitiste"
      Ce n'est pas tant le fait que la gnose soit élitiste que je critique. Ce que je reproche à la gnose, c'est de prétendre qu'il existe une connaissance "cachée" à laquelle seules certaines personnes (plus intelligentes que nous - semble t'il) peuvent avoir accès. Ce qui me gène, ce n'est pas le côté "élitiste" de la gnose, mais son côté "caché", c'est à dire "ésotérique". Prétendre ainsi que la Bible contient une vérité cachée, et qui pourrait prendre le contre pied exact de ce qui est enseigné me paraît plus qu'hazardeux. Certains, comme Crowley (mais ça ne date pas de lui - ça existait bien avant), en faisant une lecture dans le texte hébreux de la Bible, affectent des codes chiffrés aux lettres du texte et finissent par découvrir comme par extraordinnaire des significations invraissemblables du texte sacré. On appelle cela la "numérologie". Le travail effectué pour arriver à ces significations ésotériques est tellement titanesque qu'on en vient quand même à se demander si tout cela est bien sérieux. Et la question est, au sujet de la "gnose" : est ce si certain qu'il existe une connaissance "cachée", du moins dans ces textes religieux ? Personnellement, je ne le pense pas. Je pense bien plutôt que ces textes s'adressent à tous, et qu'ils n'ont aucune signification ésotérique.

      "Et j'ai l'impression de voir dans ce paragraphe une vision très scientifique, physique de Dieu dans le satanisme (ce qui me fait penser à la "guerre" religion contre science". C'est effectivement ce que prétendent les gnostiques. Pour eux en fait, il n'y a pas vraiment de religion (religion voudrait dire avoir contracter un lien avec un Dieu personnel), et c'est en ce sens qu'ils préfèrent parler de "science", et très exactement de "sciences occultes", mais ces sciences n'ont pas grand chose à voire avec nos sciences modernes. Disons plus exactement que si les sciences occultes utilisent les mêmes codes mathématiques que ls scieces modernes, les sciences occultes partent d'un postulat : il n'y a pas de Dieu(x) personnel(s), et leur objet est une connaissance "ésotérique" (qui peut être d'ailleurs n'existe même pas, du moins c'est mon avis). Alors que les sciences modernes n'ont pas les mêmes objets, qui sommairement sont des objets de vérités (la physique par l'observation, et les mathématiques par les nombres), et là c'est du concret, ça existe vraiement (comme 2 + 2 = 4) .

      "Mais en quoi vous sentez vous agresser par cette autre vision du Divin ?"
      Moi, je me sens personnellement agressé, parce que je suis chrétien, et qu'à ce titre, je crois - que dis-je - je suis sûr que Dieu est un être personnel. Aussi, si je peux comprendre que d'autres ne croient pas que Dieu est personnel, il n'en demeure pas moins que sur ces deux visions de Dieu, il y en a forcément une qui est la bonne. Inévitablement, il y aura lutte, donc agression... Et effectivement, un bouddhiste, qui ne croit pas que Dieu est une personne se sentira agressé par la religion chrétienne.
      Voila. Ce genre de reflexion vous choquera peut être, j'en conviens, mais je crains fort qu'elle ne soit la dure réalité, même si on peut le regretter.

      Supprimer
    10. @ Hélène

      Je n'irai quand même pas jusqu'à dire que le BM est à géométrie variable ! Simplement, losqu'on commence à s'éloigner des standards, il faut revenir à la source. Clairement, je ne crois pas que l'idée du black était au départ sectaire, et je ne suis pas sûr que Vikernes l'ait à un moment pensé. Mais puisque c'est à lui qu'on doit le terme, il me paraît important de souligner qu'il s'inspire d'un album de Venom figurant la tête de Baphomet. Après, lui apporter une significtion sataniste n'est somme toute qu'une intreprétation comme tant d'autres, compte tenu de la personnalité du sieur Vikernes, qui EST un PAIEN, et je n'ai jamais vu qu'il se soit un jour revendiqué comme sataniste, ce qui n'est pas le cas d'autres groupes de black metal. De toute manière, comme je tentais de l'expliquer dans mon article sur l'occultisme, il n'y a pas de contradiction. Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à lire la thèse de Stéphane François, grand spécialiste de la scène europaïenne et de la nouvelle droite. Il démontre clairement qu'il y a des liens entre le néopaganisme et le satanisme.

      @ Zorro
      Je n'en sais strictement rien. Je ne sais pas pourquoi les organisateurs ont choisi le nom de "The Temple" pour qualifier une de leur scène. J'ai bien ma petite idée, mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne : de même qu'un des titres du Hellfest (2010, je crois) était "Our Music, Our Religion", j'imagine que sur cette scène, les organisateurs ont tendance à inviter les groupes qui correspondent selon eux à l'esprit de la musique qu'ils aiment. Mais ce n'est que mon interprétation.

      Supprimer
    11. @Etienneweb

      Laissez moi vous corriger. "Venom, l'une des grandes figures du Death Metal". Venom n'a jamais été du Death Metal, c'est du Heavy/speed metal avec des paroles sur la mort/satan... ("Venom, ça a toujours été du divertissement, c'était juste transposer le concept des films d'horreur dans la musique"). Et Venom n'a pas été la seule source d'inspiration du black metal (il y a eu Bathory, Sodom, Kreator, Slayer, Mercyful Fate, HellHammer et d'autres encore...).

      Ensuite, ce serait bien d'arrêter 2 minutes avec Vikernes. Vikernes, c'est un type qui était la au début du black metal, avec pleins d'autres. Déjà, c'est Euronymous avec Mayhem qui a lancé le style en norvège, mais ensuite il y avait aussi de présent Emperor, Darkthrone, Immortal, Satyricon, Enslaved... Donc arrêtez de tout ramener à Vikernes (surtout qu'une grande partie des metalleux ne soutiennent pas toutes les idioties que peut dire vikernes).

      Arrêtez également de tout ramener à crowley/lavey, certains groupes s'inspirent peut être d'eux, mais il y a des centaines de groupes aujourd'hui, et chaque groupe a ses propres influences (et beaucoup de groupes de la scène norvégienne "de base" rejettent les idées de lavey).

      Supprimer
    12. @ Appo

      Ah mais pardon, mon cher Appo ! Excusez mon inconséquence à parler de sujets que vous imaginez que je ne connais pas ! J'accepterais volontiers d'être "corrigé", mais à la condition d'avoir commis des erreurs. Aussi, je suis au regret de vous préciser qu'en la circonstance, vous faites fausse route, et je me vois donc contraint, puisqu'il semble que c'est ce que vous demandez, de vous le démontrer. Laissez moi donc vous préciser certaines de mes sources.
      Voyez vous, mon cher Appo, si j'ai écrit ce que vous venez de lire, ce n'est pas pour lancer des affirmations gratuites et sans fondements. J'ai des sources, figurez vous, et autres que Wikipedia (qui soit dit tout de même en passant, n'est pas non plus une source que je néglige).
      A propos de Venom, comme groupe de Death, et quoique vous en disiez, l'une des plus grande figure de ce mouvement, et je cite ma source : "Gary Herman, in "Rock n'roll Babylone" (édit. Denoël X-Trëme), page 240 : "On raconte que le death Metal a été inventé par un groupe du nord-est industriel et décrépit de l'Angleterre : Venom". De l'aveu même de Cronos, chanteur de Venom : "le death metal, c'est "Evil Dead" par rapport à un film de la Hammer. Violer, mutiler, égorger, éventrer, tout est là..." Pas de ma faute si Cronos se revendique lui-même comme le père du terme "Death Metal", et d'ailleurs à la base, c'était pour prendre le contre-pied de Black Sabbath. Mai bon ce n'est pas le seul à en revendiquer la paternité (dans l'Encyclopédie du Rock, ce terme viendrait du groupe du même nom "Death")... Tout comme Alice Cooper qui revendique la paternité du terme "Metal" que l'opinion commune attribue plutôt à Steppenwolf.

      Ensuite, ce n'est pas ma faute non plus si le terme"Black Metal" provient bien d'un titre de Venom. Je vous invite à lire à ce sujet l'interview que Varg Vikernes a donnée à Radio Metal :
      "http://www.radiometal.com/article/varg-vikernes-burzum-lhomme-qui-savait-se-faire-detester,67699"
      Par ailleurs, vous pourrez constater et lire avec profit qu'à la base, le Black Metal provient du Death Metal (en fait, les différences de style entre ces deux genres sont assez délétaires). D'ou petit racourci (vous m'excuserez !) : Venom = Death Metal ==> Black Metal.
      Dire en outre que c'est Mayhem qui a lancé le style me parraît assez réducteur... Et je n'ai pas pour intention de tout ramener à Vikernes. Après, dire que les metaleux ne cautionnent pas les idioties de Vikernes : clairement, je ne vois pas le rapport avec le rôle qu'il a joué dans le Black Metal qui est un fait historique, que vous le vouliez ou non.

      "Arrêtez également de tout ramener à crowley/lavey"
      Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Si c'est parce que j'ai écrit un article sur ces deux figures du satanisme moderne, c'est seulement parce que ce sont les plus connues, et que ça permet de s'en faire une idée... Après tout, c'est bien ce qu'on repproche à certains groupes de faire dans le satanisme. Alors la moindre des choses, c'est de savoir ce que c'est. Il n'y a dans cet article, aucun amalgame, si ce n'est celui que vous faites tout seul. D'ailleurs, je vous invite à le lire, mais vous risquez de constater avec dépit que je n'ai cité aucun groupe faisant référence à Crowley ou LaVey. Je n'ai fait qu'allusion à un reportage passé sur Arte sur le HellFest.

      Supprimer
    13. Venom n'a jamais joué de Death Metal. Venom a certe influencé les premiers groupes de Death Metal, mais n'a jamais été du Death Metal. Venom a été l'inspiration de nombreux groupes extrême car à ses débuts, c'était Venom qui paraissait extrême. Le Death vient surtout de Possessed et Death, qui se sont en effet inspirés entre autre de Venom.

      Vous ne m'apprenez rien en disant que le terme "Black Metal" vient d'un album de Venom, mais avant Mayhem, il n'existait pas de style "Black Metal". Mayhem a en quelque sorte digéré pleins de groupes de thrash/heavy des années 80 (cf les groupes que j'ai cité précédemment, + d'autres évidemment), pour donner ce qu'on appelle le Black Metal. (Et selon Fenriz, le premier album de Black Metal est le Live in Leipzig
      de Mayhem, enregistré en 1990).

      Par ailleurs, vous pourrez constater et lire avec profit qu'à la base, le Black Metal provient du Death Metal (en fait, les différences de style entre ces deux genres sont assez délétaires). D'ou petit racourci (vous m'excuserez !) : Venom = Death Metal ==> Black Metal."

      Non, le Black Metal doit largement plus au thrash et au heavy qu'au death (même si certains groupes comme Possessed ont pu avoir une influence). D'ailleurs, beaucoup de groupes de black rejetaient le death metal, jugé commercial (même si certains, comme darkthrone, en jouaient fin des années 80, puis l'ont totalement abandonné pour passer au black).

      Concernant l'interview de Burzum, un beau ramassis de bêtises (pour rester poli) d'un type ultra narcissique. A l'écouter, tous les groupes de Black de la scène norvégienne ont juste copiés ses albums. Rien que ça.

      Supprimer
    14. "Venom n'a jamais joué de Death Metal". Peut être, mais ce n'est pas ce que dit Cronos.

      "Non, le Black Metal doit largement plus au thrash et au heavy qu'au death (même si certains groupes comme Possessed ont pu avoir une influence). " Alors pourquoi avoir utilisé un titre d'un album de Venom pour qualifier le mouvement ? (Si on admet, ce qui est loin d'être une théorie foireuse, que le Death Metal a été inventé par ce groupe). A ce titre, je me demande et vous demande comment est ce que vous classeriez un groupe comme "Paradise Lost".
      ...Puis, comme vous le dites si bien, tant de groupes de BM ont "fuit" le Death", parce que trop commercial, n'est ce pas l'aveu de la part de ces groupes que le BM ne peut pas l'être, peut être parce qu'ils pensent qu'il doit être réservé à un élite ? Somme toute, et en réalité, on s'en fiche, comme l'expliquait si bien Dany Filth pour le BM, mais également tant d'autres groupes pour la musique qu'ils jouent (je pense notamment à Stéphane Forte)... Ce qui rejoins en définitive ma vision de ce qu'est le BM : le BM est ce qu'on veut bien qu'on en fasse : sectaire pour les uns, pas du tout pour d'autres, peut-être pour d'autres encore.

      "Concernant l'interview de Burzum, un beau ramassis de bêtises". Je ne crois pas. Vous n'êtes certes pas obligé de partager sa vision de la vie (son "narcissisme", comme vous dites, et là dessus, je vous rejoins), mais je trouve tout de même cet interview intéressant, car donne de la part d'un des pionniers du mouvement Black, des précisions non négligeables - et même utiles - pour qui s'y intéresse.

      Supprimer
  10. Etienne, votre article sur le satanisme est très intéressant, cependant, je ne suis pas sûr d'avoir bien tout compris, vous me pardonnerez donc si mon interprétation est mauvaise...

    Vous parlez de 2 "visions" du satanisme, l'une concernant "les hauts initiés", l'autre "les satanistes de salon". au sujet de cette dernière, si je cous comprends bien, une simple "faute", qui soit un temps soit peu égoiste (votre exemple de conduite en état d'ivresse) fait de vous un sataniste. à ce compte, tout le monde l'est (comme vous le dîtes) et à ce moment là, satan représente simplement le mal, peu importe sa forme, et touche le monde entier (pas seulement les croyants, peu importe la religion)

    Vous parlez ensuite de la "gnose", et j'ai l'impression que vous la critiquez parce qu'elle est élitiste. Or, de mon point de vue, l'élitisme est présent partout dans ce monde... dès qu'il s'agit d'accéder aux plus hautes sphères d'une structure (politique, religieuse, etc..) il s'agit pour moi d'élitisme. je ne vois donc pas vraiment en quoi cela agresse des croyants, au delà de l'aspect éthique de l'égalité.

    Dans le paragraphe suivant, vous évoquez les différences de "conception du divin" entre les religions (Dieu unique, tripersonnel) et le satanisme (Dieu est une chose).
    Et j'ai l'impression de voir dans ce paragraphe une vision très scientifique, physique de Dieu dans le satanisme (ce qui me fait penser à la "guerre" religion contre science).

    Je retiens de votre conclusion que le satanisme moderne est difficile à décrypter. Il est donc fort probable que pour la plupart des groupes il ne s'agisse que d'une façade, un peu pour se donner un genre, sans forcément y croire.

    De plus, je ne vois pas dans ce billet, en quoi cette croyance agresse les religions en particulier (et pourquoi pas le monde entier ?). Que le satanisme représente une perversion, le mal, etc, je veux bien le concevoir. Mais en quoi vous sentez vous agresser par cette autre vision du Divin ? à ce titre, les religions bouddhistes et hindouismes qui n'ont pas les même racine que les religions occidentales vous agressent également parce qu'elle n'ont pas la même vision ?

    Attention, je ne parles pas ici des violences verbales à l'égard des chrétiens présentes dans certaines paroles de musique...

    Je suis désolé de reparler d'un sujet qui date un peu, mais j'espère que vous pourrez m'éclairer sur votre vision de ces pratiques.


    @ Hélène, le retournement de symboles fait partie de l'histoire de toutes religions... Si je ne dis pas de bêtises, la croix, qui étaient un symbole de bonheur dans des croyances antérieures au christianisme, a été transformée en symbole d'un instrument de torture...

    Ce qui me fait penser à une autre question, sans rapport avec la première :
    La croix retournée est largement utilisée dans la musique métal, qu'évoque t'elle chez vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La croix au sens chrétien est à la fois l'objet matériel et histrique du supplice enduré par le Christ mais aussi et surtout le signe spirituel annonciateur de la libération dans la ligne des prophèties de lancien testament. dans la perspective de la Résurrection et du Salut. N'en retenir qu'une partie, l'instrument de torture en ignorant l'autre, c'est ne pas rendre compte de l'intégralité du sens de la croix comme en rend compte le nouveau testament / ancien testament.
      Largement utilisée dans le metal en particulier le bm, la croix retournée évoque à la fois la contestation / ordre social castrateur parce que "ennemi" de la liberté individuelle ( une vision que je ne partage pas) mais aussi et surtout l'adhésion à l'idée selon laquelle le christianisme ( religion des faibles comme je l'ai lu à de maintes reprises sur des forums metal) incarnerait cette castration ET le satanisme ( religion de la puissance, de l'égo et des forts) incarnerait, lui, la libération. "

      Supprimer
    2. Je pense que vous mélangez un peu trois visions des choses :
      1 Celle de certains groupes de metal (rotting Christ, Death...) ANTI-RELIGIEUX (et pas seulement chrétien) par opposition aux institutions et à la restriction des libertés voulues par des groupes/églises etc... Le passé (inquisition, conversions forcées...) mais aussi le présent (censure...) montre que c'est une réalité MAIS celà n'empêche pas de RESPECTER la fois des gens. Ils dénoncent le pouvoir mais pas la religion. Dans ce groupe j'inclus Slayer si on veut bien lire au-delà des titres, les interviews des membres du groupe.
      2 Les SATANISTES qui se réclament des différents courants LaVeyen, Crowéliens... : Béhémoth, Mayhem etc...
      3 Les COMIQUES qui utilisent les symboles avec un but d'amusement, de provocation ... ou commercialement ... Mötley Crüe, Rob Zombie etc... Après on aime ou on aime pas!
      Toute croix renversée ne signifie pas une attaque en règle de votre religion. Je suis plus que persuadé que le décor du Hellfest fait partie de la troisième catégorie. Un prêtre, parmi mes amis me dit que pour lui c'est une sorte de CARNAVAL avec tout ce qu'il y a d'impertinent (cf fêtes médiévales).

      Supprimer
  11. Merci pour votre réponse.
    J'avoue avoir été un peu surpris, pour moi, la croix inversée symbolisant juste une opposition au christianisme en inversant son symbole phare...
    J'ai fais quelques recherche sur cette théorie de "religion des faibles" qui remonte en fait à Nietzche (que j'ai au passage étudié en philo au lycée il y a 5/6 ans).

    Si je comprends donc bien ce qui vous choque dans cette croix retournée, c'est le fait que vos idéaux et ce en quoi vous croyez soient détournés et remis en cause ?

    Je suis désolé de poser des questions dont la réponse est surement une évidence pour vous, mais sachez que n'étant pas croyant pour un sous, j'ai énormément de mal à me mettre à votre place... j'essaye donc de comprendre au mieux votre vision des choses...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La remise en cause ou la contestation du christianisme ne me pose pas de pb en tant que tel puisque celui-ci est signe de contradiction depuis son établissement. Il y a de multiples oeuvres artistiques de toute nature qui véhiculent cette opposition ou ce questionnement et rien de plus naturel.
      Ce qui est en question ici, ce n'est pas pour moi cette évidence de la liberté de dialogue et/ou d'expression mais du sens qu'on y donne et de la manière dont celle-ci se concrétise et avec le concours de qui. Et en l'occurence, il est manifeste que :
      1. le ton n'est pas approprié et manque du plus simple respect.
      2. l'argent public destiné au bien commun est là détourné de celui-ci.
      La critique participe à la remise en cause et à l'interrogation en profondeur. L'agression, qui plus est financée par les autorités publiques, n'est en aucune façon légitime ou participative au bien vivre ensemble et au bien commun.
      Espérant vous avoir répondu de façon claire,

      Supprimer
  12. @ petit chat, Appo, Hellsheimer,
    Vos commentaires nous sont bien parvenu. Merci de d’abords vous inscrire sur :
    http://provocshellfestcasuffit.blogspot.com/2014/01/brevecommentaires.html
    En rappelant que les posts anonymes ne sont pas pris en compte
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  13. Que pensez-vous de la présence conjointe à ces groupes de Sepultura dont le dernier album s'intitule : "The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart", Soulfy et Megadeth dont les leader sont des chrétiens convaincus et affirmés ?
    Ne seriez-vous pas un peu trop focalisés sur les groupes anti-chrétiens dans vos articles? N'oubliez-vous pas de prendre un peu de recul ?
    J'espère avoir posé mes questions correctement comme je m'y suis engagé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Megadeth, on lui a consacré un billet que nous vous invitons à consulter http://provocshellfestcasuffit.blogspot.fr/2012/06/propos-de-megadeth.html
      Sepultura et Soulfy : nos connaissances sur ces groupes sont insuffisantes et nous éviterons donc de faire des commentaires qui risqueraient d'être à côté de la plaque. Mais du coup, on va aller voir de plus près.
      Pour résumer notre position : ce que nous mettons en cause, ce n'est pas le metal et le hellfest mais bien la programmation au hellfest de certains groupes, et ce avec l'argent public.

      Supprimer
    2. Max Cavalera va à la messe tous les dimanches ?

      Supprimer
    3. Non mais il s'affirme chrétien.

      Supprimer
    4. Ju de Melon : Récemment tu as annoncé que le Dieu en lequel tu croyais n'était pas forcément le Dieu des chrétiens... Plus généralement, aujourd'hui, à quel point ta foi influe-t-elle sur ta vie d'artiste ?

      Max Cavalera : Une bonne relation avec Dieu t'aide à comprendre certaines choses je pense. Je ne crois pas à un Dieu catholique ou religieux, ce serait plus une voix qui est à l'intérieur de toi pour te guider et t'inspirer. Et personnellement, cela m'aide beaucoup pour les décisions que je dois prendre au quotidien, ou simplement pour vivre une vie meilleure. Grâce à "lui" je pense faire de bons choix. Et je dois aussi le remercier car je lui dois d'être en vie aujourd'hui, c'est grâce à lui que je suis là à te parler aujourd'hui malgré toutes les conneries que j'ai pu faire dans ma vie... et pas des petites, je peux te l'assurer. Il m'a donné ce don qu'est la musique et j'essaye tant bien que mal d'en faire profiter le monde, j'ai toujours adoré jouer pour les gens depuis que je suis tout petit et j'ai eu la chance de réaliser mon rêve. Je me sens honoré d'avoir pu en arriver là.
      http://www.lagrosseradio.com/metal/webzine-metal/interview-metal/p3282-max-cavalera-pour-son-projet-cavalera-conspiracy.html

      Supprimer
    5. Pour info (en anglais, désolé) :

      When asked in an interview whether he was a Christian and whether Soulfly was a Christian band, he said:
      “No. I mean, if I was a Christian I would wear all these different kinds of omens. Because Christian people are so close-minded. A priest would not accept that. So I don't like the concept of Christianity in terms of being so close-minded. It is the same with music. Sometimes I compare preachers to close-minded musicians or close-minded listeners, who only like one kind of music. Some preachers are the same. And they don't tolerate Hindus, Buddhists or whatever. Only them. It's bullshit. So Soulfly is not a Christian band at all. Very much opposite. But we are very spiritual. Spiritual has nothing to do with Christianity anyway. It has been here since the beginning of time."
      Source : http://www.musicomh.com
      Personnellement, je déteste sa manière de penser et je suis en total désaccord avec ses propos.

      Supprimer
  14. Là je comprends mieux, mais je trouve qu'en lisant votre article on a l'impression que vous mettez tout dans le même sac.
    Pourquoi seulement au Hellfest alors ? Il y a des concerts et des festivals de metal partout en France et en Europe. Vous n'êtes pas contre ces événements ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cot :
      Je vais t'éviter de tourner en rond, car ces questions, je les ai déjà posé sous plusieurs angles possibles sans jamais avoir eu de réponse claire et satisfaisante :
      - PHCS s'intéresse à la programmation anti-chrétienne subventionné au seul Hellfest car c'est à côté de chez eux. Les autres festivals, ce n'est pas leur argent public, donc passons ;
      - PHCS ne s'intéresse pas aux autres programmations anti-chrétiennes suventionnées par leurs impôts. Selon eux, la peinture, la littérature, le cinéma présents de manière quasi-quotidienne sous nos yeux, même subventionné, n'a pas la même portée que les quelques groupes "anti-chrétiens" programmés sur des scènes annexes du Hellfest 3 jours dans l'année.
      Mieux, les ouvrages de Black Metal présents dans les médiathèques (argent public local donc) toute l'année avec les paroles ici dénoncées ne leur posent aucun problème.
      Je cherche encore la logique dans tout ça ; je ne l'ai pas encore trouvée.
      Merci de nous éclairer.

      Supprimer
    2. @ Dédé et donc par "ricochet"à Cot,
      Vos travestissez nos propos et cela n'est pas très correct. Et donc, un rectificatif s'impose : nous nous intéressons au hellfest et à sa programmation puisque c'est l'objet de ce collectif : on ne se disperse pas. Cela ne préjuge en rien par ailleurs des investissements des uns et des autres dans d'autres domaines.
      Cordialement

      Supprimer
  15. @Joko @PHCS

    "Non décidémment, je ne trouve pas dans la programmation de taake, urgehal, merrimack, mayhem, marduk, thérion et tant d'autres de justification à être financés par des subventions publiques."

    Bonjour,

    Ce ne sont pas ces groupes en particuliers qui sont financés par l'argent publique mais le Hellfest lui-même, qui est le plus grand festival de HardRock/Metal d'Europe avec le Wacken Open-Air. C'est aussi le troisième plus grand festival de France alors pourquoi ne pas en être fier ?
    Quand à ces groupes justement il s'agit de tout au plus un douzième de la programmation totale.
    Que faire des autres groupes ?
    Vous souhaitez que le Hellfest ne reçoive plu de financements publics, ce qui pénaliserait l'ensemble des groupes qui y sont invités, y compris les groupes dont les membres sont chrétiens.
    De plus, vous avez, suite à une action en 2011 (il me semble) fait retirer deux sponsors importants pour le Hellfest.
    Visez-vous uniquement les groupes à idéologie potentiellement sataniste et autres, le Hellfest tout entier où est deux objectifs à différentes échelles ?
    En cas de "non", si l'occasions pour vous de supprimer le Hellfest définitivement se présentait à vous, la saisisseriez-vous ?

    Pour revenir également çà ce que disait Väinämöinen, je pense que ceux qui s'intéresse quelque soit le point de vus aux groupes prétendus racistes et/ou antisémites ne sont que très peu nombreux. Il faut en effet être quelques-peu arriéré, perdu ou dérangé pour adhérer à ce genre d'idées rustres et inhumaines et il faut avoir du temps à perdre pour vouloir bannir ceux que la société bannit d'elle-même.

    D'ailleurs même le prêtre de Clisson apporte une faible importance au Hellfest, qu'il ne désapprouve pas. Il trouve plus chrétienne la tolérance et la fraternité apportée par cet évènement. Vous-êtes vous référé à lui dans votre démarche ? Si lui n'y voit pas de problème, pourquoi aller contre son point de vue ?

    Pour revenir sur le BM, vous dites que le BM est satinique dans son intégralité. Ceci est faux, le BM regroupe un grand nombre de sous-genres, pas tous sataniques. Il y a notamment le DSBM (depressive suicidal BM) comme lifelover, trist, pensées nocturnes, nae'blis ou austere, l'ambiant BM comme paysage d'hiver, ou battle dagorath. On peut encore trouver l'industrial BM comme voivod mais aussi, comme ceci à déjà été abordé, le unblack metal d'Azmaveth.
    Que pensez-vous de ce dernier sous-genre ?
    Que pensez-vous également du white-metal, le metal chrétien ? Si un de ces groupes étaient au hellfest dans le temple, voudriez-vous encore le supprimer ?

    Pour finir, je suis chrétien et j'écoute l'intégralité des genres de métal. Mes groupes préférés sont (je ne citerai hélas pas les deux groupes que j'affectionne le plus de peur de les voir dans un billet) Korpiklaani, the agonist, eluveitie, Sonic Syndicate, Stratovarius, Dagoba, Dragonforce, Winter Crescent, Amesoeurs, Alcest qui sont des groupes allant du preogressive au death metal en passant par le sympho. Je peux aussi y compter des groupes de BM comme Austere, Germ, Behexen, Winterfylleth, Lifelover, Lunar Aurora, Mortifera, Sombre croisade, Horna, Angest Herre, Peste Noire, Lja, 1349, Agalloch, Yggdrasil et beaucoup d'autres. Certains de ces groupes sont satanistes mais je les aime quand même pour leur qualité musicale. Je n'ai pas peur d'écouter du BM en tant que chrétien car je pense que c'est pas par ce qu'on aime quelque chose qu'on va forcément revendiquer tout ce qu'il y a derrière. De plus, je ne me sens pas le moins du moindre offensé quand je vous une croix à l'envers, un pentagramme ou autres car je pense qu'il y a d'autres préoccupations à avoir dans la vie.
    Est-ce mal ? Dois-je renoncer à mes désirs pour ma religion ? Dieu voudrait-il que je limite mon bonheur de cette façon ? Je pense que j'ai besoin que l'on m'éclaire quelque-peu sur ce sujet ^^.

    Cordialement, Iralès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Le hellfest est le bénéficiaire des subventions et à ce titre responsable, pas le seul, de leur utilisation. Je ne vois que 2 alternatives : soit que le hellfest s'auto finance soit qu'il s'auto censure.

      Supprimer
    2. Beaucoup de questions auxquelles nous répondons bien volontiers :

      Concernant le sens de notre action, elle est résumée dans l'onglet " qui sommes nous". Puisque le hellfest ne s'auto finance pas et qu'il programme des groupes plus que border line,il est normal qu'il soit contesté de même que les pouvoirs publics et c'est de cela dont il s'agit.

      Que le hellfest s'auto finance et il ne subsistera plus alors que le choix personnel de sanctionner ou pas les sponsors privés.

      On est d'accord avec vous : ces groupes dont nous parlons ne sont pas la majorité et les metalleux ne sont pas non plus des "abrutis décérébrés incapables de discerner". Mais il reste que la proportion n'est pas négligeable, que la discrimination est évidente et que nombre de metalleux n'échappent pas, surtout s'ils sont "addicts", à cette vision tronquée du christianisme.

      On a rencontré le curé de Clisson : il condamne ( Ouest France s'en est fait l'écho) de même que son Evèque mais laisse les laïcs s'engager.

      Que vous écoutiez du metal ne nous gêne pas, en soi. La seule question qui vaille : y suis-je addict ( attaché anormalement ) et ( pour le chrétien) : nourrit-il ma foi, mon espérance, ma pratique, la réception des sacrements, la prière, la relation au Christ..

      Cordialement

      Supprimer
  16. Une fois encore, j'y serai parce que j'aime cette musique qui me défoule et me transporte, c'est mon passe-temps préféré. Ensuite, s'il est vrai que certains groupes ont des propos un peu "limites", ça reste sur un plan artistique, et que dire de ce que vous proposez : nous supprimer notre rassemblement annuel préféré ? Pourquoi ? Parce que vous êtes plus ombreux que nous ? Parce que l'origine votre secte remonte à plus longtemps que celle du Hellfest ? Aimez-nous les uns et les autres, bon d... euh, nom d'un chien, quoi ! Allez, bisous les roudoudous !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes et ceux manquant de respect ne sont pas publiés.