30 août 2012

A propos de "The Temple"

" The Temple", c'est le lieu du hellfest où se sont produits Behemoth, Merrimack, Anaal Nathrackh, Taake, Ascension,  ou encore Dimmu Borgir( voir notre analyse de la programmation ou cette rubrique).

Nous avons écrit que "The Temple", au regard des groupes programmés dans cet espace, n'était pas un nom choisi au hasard.

Avec la croix renversée omni présente jour et nuit, la nature du metal reçu dans cet espace s'est affichée durant ces 3 jours au hellfest avec l'argent des contribuables.

56 commentaires:

  1. Tout ce que m'évoque cet article c'est ça :
    http://www.dailymotion.com/video/x9ad8o_guignols-kulunmouton_fun

    Bien entendu qu'appeler cette scène "The Temple" n'était pas gratuit, c'était une référence, un trait d'humour, décalage... Tout comme cette croix dont on ne savait pas si elle était inversée ou s'il s'agissait d'une croix normale bénissant la scène en la survolant. De l'humour et un clin d’œil en somme et tous les festivaliers ainsi que l'orga l'ont vu comme cela.

    A noter que votre lien sur l'aspect sataniste du black metal argue plus sur le contraire ("plus ou moins de sérieux", "spectacle", le contenu même du livre, etc.) et que votre phrase "... avec l'argent du contribuable" est comme toujours d'une tournure malhonnête en sous-entendant que cela représente l'essentielle partie financière alors que cela est faux. Attitude très en accord avec les enseignements du Christ s'il en est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Humour, clin d'oeil...ben voyons ! Soyons sérieux 2 minutes : vous vous souvenez sans doute qu'en 2011, il a été rendu un hommage à Patrick Roy. Il y avait des croix dans l'enceinte du festival en hommage à ce député. Dans quel sens était ces croix ?
      Certes, on est sûrement pas des chrétiens modèles et encore moins des saints mais on ne voit pas trop ce qu'il y a de contraire aux enseignements du Christ que d'écrire que le hellfest a bénéficié en cumulé mais concentrés sur les 3 dernières années de 1 million d'euros de subventions et d'aides directes pour un public particulier.
      Bientôt, on reviendra sur ces aspects économiques et d'autres chiffres ou réalités du hellfest : les contribuables et l'opinion ont le droit de savoir et les chrétiens citoyens que nous sommes ne font que d'y contribuer.

      Supprimer
    2. Tiens les chiffres ont encore changé, assez hilarants.

      Supprimer
    3. En effet, je suis sérieux. Il est tout a fait possible de mettre des croix "normales" pour un hommage mortuaire et mettre des croix inversées (?) comme clin d’œil à une symbologie faisant maintenant corps historique avec le black metal. Si vous êtes incapable de comprendre cela, le problème ne vient pas de nous mais de vous, auquel cas nous ne devrions pas subir vos "limites" cognitives.

      Par ailleurs maintenant c'est un million sur trois ans? Cela change des discours précédents où c'était sur 6 ans. Et votre phrase conserve une tournure mensongère qui a pour but de biaiser les faits, ce qui me paraît peu biblique.

      Mais je dois avouer que c'est l'ensemble de votre combat qui me paraît peu biblique quand je lis cela :

      Luc 6, 20-49 :
      "Heureux êtes-vous, si les hommes vous haïssent, s’ils vous frappent d’exclusion et s’ils insultent et proscrivent votre nom comme infâme à cause du Fils de l’homme. Réjouissez-vous ce jour-là et exultez car alors votre récompense sera grande dans le ciel. C’est bien de cette manière que leurs pères traitaient les prophètes.
      (...) Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. A qui te frappe sur une joue présente encore l’autre ; à qui t’enlève ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui te prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le semblablement pour eux. Que si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on ? Même les pécheurs en font autant. Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Même des pécheurs prêtent à des pécheurs pour en recevoir l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-haut, car il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants."

      Je vois tout le contraire de cet extrait -fondamental à mon sens- dans le blog : incapacité à tolérer le moindre commentaire désobligeant sur le Christ ou la religion chrétienne, incapacité à respecter une foi différente (tant que ce n'est pas une grande religion. Et nous, nous sommes hypocrites?), incapacité à donner sans attendre en retour (quel que soit le festival, les subventions sont données pour le public en question, cela marche pour toutes les subventions voyons!) et nous n'allons pas vous déranger dans vos lieux de culte alors de quel droit -si le Hellfest était vraiment cela- viendriez vous nous interdire un lieu de culte? Vous jugez, vous condamnez, vous persiflez et vous êtes apparemment incapable de donner sans attendre en retour. Comme vous le dites, vous n'êtes en effet pas des chrétiens modèles.

      Supprimer
    4. « Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est dans les cieux ; mais celui qui m'aura renié devant les hommes, à mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux. »
      Matthieu 10, 32-33 (Cf. Marc 8, 38 ; Luc 9, 26 ; Luc 12, 8-9)
      « Je vous le dis, si ceux-ci se taisent, les pierres crieront ! »
      Luc 19, 40

      Extraits du communiqué de Monseigneur James de 2010.

      « Que ce soit à cause de son nom, d’une culture morbide, de certains groupes qui s’y produisent utilisant une imagerie et des paroles à caractère sataniste, le festival véhicule une « contre culture » ambigüe qui peut être choquante pour la foi chrétienne. (Cf. les vociférations du groupe Marduck ou les provocations du groupe Behemoth, dont le chanteur a déchiré une Bible sur scène lors d’un concert en Pologne). »

      "Des chansons exaltent la mort, la haine et font l’apologie du mal. Elles ont pour moteur la provocation. Les amateurs de métal affirment qu’il s’agit de « folklore ». Mais les paroles humaines ont du poids ; elles disent quelque chose de ceux qui les prononcent, et elles ont une influence sur ceux qui les reçoivent. On ne peut traiter avec légèreté, le contenu des textes interprétés. Si des personnes qui ont acquis un certain équilibre humain peuvent effectivement prendre du recul, quel impact cette thématique a-t-elle sur les personnes plus fragiles ? L’exaltation de la souffrance, de la haine, de la mort, ne conduisent qu’au désespoir. Des parents le constatent avec inquiétude."

      Supprimer
    5. "On ne peut traiter avec légèreté, le contenu des textes interprétés. Si des personnes qui ont acquis un certain équilibre humain peuvent effectivement prendre du recul, quel impact cette thématique a-t-elle sur les personnes plus fragiles ? "

      Pfff On tourne inlassablement en rond ça en devient désolant: Que fait-on des films et des romans d'horreurs, thriller, policier où la mort, la haine les provocations sont tout autant présentes?

      Doit on les censurer aussi?

      Supprimer
    6. "Des chansons exaltent la mort, [...] ne conduisent qu’au désespoir. Des parents le constatent avec inquiétude."

      Oui enfin... pour comprendre tout ça, faut déjà comprendre les paroles parce que bon. Déjà que c'est en anglais (ou en allemand ou en suédois ou en norvégien...). Bref

      Ceci étant, il est sûr qu'un festival de musique qui ne profane aucun lieu saint ni ne montre aucune image sanglante (j'entends par là de vrais images réelle, pas juste des dessins/gribouillis) c'est beaucoup plus dur psychologiquement que le journal de 20h : "Alors y'a eu un accident, voici son bras" ou "La guerre fait rage comme nous le raconte ce soldat, amputé d'un bras, borgne et brûlé au deuxième degré, la jambe droite brisée. (Regardez regardez! il est tout plein de sang le pauvre)"

      Bref. Avant de s'attaquer au hellfest et à son million sur 3/6/12/24 ans, il serait peut être judicieux de s'attaquer aux médias et à leur milliard par jour/semaine/mois/an.

      "Que ce soit à cause de son nom, d’une culture morbide, de certains groupes qui s’y produisent utilisant une imagerie et des paroles à caractère sataniste, le festival véhicule une « contre culture » ambigüe qui peut être choquante pour la foi chrétienne."

      Alors d'abord cf. plus haut (parce que si le 20H vous choque pas...) et ensuite : wtf? are you serious? Je veux dire, oui, l'imagerie, la contre culture, le satanisme. Bon voila quoi, on admet, on revendique tout ça mais bon, si le metal (genre et courant musical puis culture et pas l'inverse) arrive à choquer la foi chrétienne mais que dire de Nicky Minaj et de Lady Gaga? Parce que c'est plus mainstream c'est moins choquant? C'est plus acceptable? Stop dire que le metal est la cause de tous vos maux et que le gentil contribuable est horriblement spoilé (vu que 6 cents par personne... bref) parce qu'on est plutôt gentil niveau argent si on compare avec les autres courants "mainstream" et ça spoile tout autant le petit consommateur lambda (voir plus vu que l'ordre et la loi sont beaucoup moins respectés et l'environnement aussi).

      Supprimer
    7. @ Nicolas,
      On pourrait aussi parler des jeux vidéos, d'un certain rapp, de lady gaga ou de madonna...les terrains en effet ne manquent pas qui banalisent l'irrespect, la violence, la discrimination, la provocation élevée en valeur...
      On en restera quant à nous au sujet qui nous préoccupe.

      Supprimer
    8. Votre réponse est assez étonnante par son incapacité à rebondir directement sur ce qui est précédemment cité.

      Mais elle montre aussi combien vous agissez en croisade personnelle, persuadé du bien fondé de votre mission et prêt à imposer vos idées s’il le faut, qu’importe si cela porte préjudice à ceux d’en face. Le ton de votre citation l’exprime bien, « nous avons raison et nous refusons que qui que ce soit puisse faire différemment, nous ferons donc tout pour forcer les gens à adhérer à notre vision ». Quelle charitée et quelle ironie venant de gens qui viennent faire des leçons sur l’exercice de la démocratie.
      Car quand il est dit « L’exaltation de la souffrance, de la haine, de la mort, ne conduisent qu’au désespoir », n’importe quel fan de metal vous répondra que cette musique est un véritable soutien, une catharsis et qu’elle l’aide à se porter mieux. Alors bien sur vous pouvez arguer qu’il ne sait pas réellement ce qu’il fait (« pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils font », mais quelle arrogance ! Quelle condescendance !) mais ce serait porter un jugement. Or nous savons tous les deux que c’est impossible car vous ne portez de jugement sur personne. Nous pouvons donc en conclure que cette « exaltation » n’amène pas au désespoir mais la sublime en quelque chose de positif (l’ambiance remarquable que de nombreux festivals nous envient en serait la preuve). Il serait temps que vous changiez votre paradigme.

      Et j’invite ce brave Monseigneur James à relire le passage de la Bible précédemment cité. Si certaines actions peuvent choquer sa foi, son messie lui a dit lui-même de l’accepter avec sérénité et sans rancœur. Amen.

      Le problème reste donc toujours le même, vous êtes incapable de tendre l’autre joue, incapable de donner sans attendre en retour, vous portez des jugements condescendants, vous mentez (ou vous arrangez avec la vérité, au choix) et faites preuve d’un véritable pêché d’orgueil en vous croyant autorisé à interférer dans le libre arbitre de tout à chacun. Votre soit disant « combat » n’a aucun fondement valable.

      Supprimer
    9. "On pourrait aussi parler des jeux vidéos, d'un certain rapp, de lady gaga ou de madonna...les terrains en effet ne manquent pas qui banalisent l'irrespect, la violence, la discrimination, la provocation élevée en valeur...
      On en restera quant à nous au sujet qui nous préoccupe."

      Absolument... et votre solution? la censure?

      Je ne suis pas de cet avis, je ne vois pas pourquoi nous devrions être privés d'une musique et de son univers seulement parce que celui-ci ne vous convient pas.

      Ce blog tourne en rond en posant toujours les mêmes questions et sans jamis y apporter la moindre réponse.

      Les fait sont pourtants simples, nous sommes de 2 univers completement differents et parfois opposés idéologiquement. Ceci dit seul 1 camps cherche à imposer son point de vue à l'autre: votre camps.

      Pourtant vous êtes censés aimer votre prochains .... on en est loin.

      Supprimer
    10. Sérieusement arretez de nous cassez les c******s, on s'en fou de ce qui disent, la, plupart des gens écoutent cette musique pour la musique en elle meme, pour les riffs de guitare, pour le chant. Je n'écoute en aucun du metal pour les paroles, je ne m'intéresse pas a trop a cet aspect et je ne pense pas etre le seul. Oui j'écoute du black métal, oui j'écoute des groupe "anti-chrétien" tel Behemoth dont je suis un grand fan. Mais si je les ecoutent ces pour la puissance de leur musique et non pour ce qu'ils peuvent dire.

      Ces des gens comme vous qui poussent les autres a hair la réligion a cause de vos pétition a la con.

      Supprimer
    11. Bonjour,
      Vous écoutez ce que bon vous semble et pour les raisons que vous voulez. Cela n'enlève en rien le droit de n'importe quel citoyen de prendre la parole...et à tous de s'interroger sur sa responsabilité. Il n'est pas besoin dans cette démarche de s'exprimer vulgairement et il nous semble que la haine de la religion ( chrétienne et catholique plus spécifiquement), a bien d'aures raisons que notre pétition ! Et puis, il y a de l'argent public, non ?

      Supprimer
  2. Polémiquer sur ce qui est bien ou mal est un dialogue de sourd, croire que l'on détient "La Vérité" c'est être sois même dans l'hypocrisie du mensonge. Les religions dites d'état ne sont en faite que de simple secte déguiser qui exacerbe leur disciple a craindre un dieu et a maudire les démons. Une nouvelle chasse au sorcière est un bon prétexte pour exacerber leur dite fois, car il faut bien admettre que depuis quelque année le catholicisme fais de plus en plus place a son cousin germain l'islam. Donc oeuvrer dans l'optique d'interdire un lieu de distraction contre toute forme de religion afin de redorer un blason mille fois salie par le temps est de bonne augure pour eux. Sauf que le bémol est qu'il n'y a rien de répréhensible au hellfest. Le droit de culte est dans la constitution, et si les groupes qui blasphème les dérangent, qu'il écoute leurs cantiques et qu'ils prient pour nos pauvre âmes égarées PTDR !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je repondrais a mgr James ce que j'ai deja dit plusieurs fois: le metal n'est pas plus dangereux pour les "personnes les plus fragiles" que quoi que ce soit d'autre: religion, idées politiques... Il me semble donc qu'on protege plus ces ames sensibles des jeux videos ou de la musique metal que des diverses religions. Pourquoi?
    plus en rapport avec ce post, je trouve que ce "temple" est une bonne chose: si personne n'est obligé a aller au Helkfest, tout ceux qui poureaient être choqués par les groupes les plus extrêmes( au niveau de la musique ou des positions) sont prévenus de la nature du spectacle proposé dans cet espace, et peuvent donc rester à l'extérieur en profitant du reste du festival.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le metal n'est pas plus dangereux pour les "personnes les plus fragiles" que quoi que ce soit d'autre: religion, idées politiques... "
      Hum! Je ne peux pas être d'accord avec vous, parce que la musique est l'art qui exerce la plus forte influence émotionnelle sur les auditeurs. Autant il est "facile" de lire un philosophe avec un certain recul, autant il est plus difficile de ne pas se laisser prendre par le pouvoir émotionnel de la musique, et surtout quand on est jeune... Et surtout également que l'oreille est également comme vous le savez aussi le siège de notre équilibre physique, donc et de surcroît, de notre équilibre psychologique (cela va sans dire!).
      DONC, contrairement à ce que vous pouvez penser, la musique (et donc également le metal - le metal, c'est de la musique), peut être plus dangereux pour "les personnes les plus fragiles" que quoique ce soit d'autres : religion, idées politiques, etc...
      ET DONC, Monseigneur James a raison.

      Supprimer
    2. J'espère que vous plaisantez lorsque vous affirmez, de façon pour le moins péremptoire, que la musique exerce plus d'influence sur ses auditeurs que la politique ou la religion. Combien de morts, à travers les siècles, pour des idées religieuses ou politiques, et combien à cause de la musique? Il ne me semble pas que Hitler chantait ses discours...

      Et je vous met au défi de trouver un seul article publié dans une revue scientifique liant l'état de l'oreille interne à l'état psychologique du sujet.

      Supprimer
  4. Le moins que je puisse écrire, à la lecture des commentaires qui sont publiés, c'est que le collectif ne donne pas dans la censure ! Et si le hellfest informait vraiment son public du contenu de la programmation, ce serait déjà un bon début, non ?

    Hécate Deesse :" Les religions dites d'état ne sont en faite que de simple secte déguiser qui exacerbe leur disciple a craindre un dieu et a maudire les démons" : votre connaissance des religions et de la religion chrétienne est à la hauteur de votre orthographe et de votre grammaire et méritent en cette rentrée scolaire cet avis : peut beaucoup mieux faire !

    Mitsu : si personne ne comprend rien, alors pourquoi ces paroles ? La plupart sont en anglais et facilement traduisibles. Et s'il n'y avait que les paroles ! Vous avez quand même l'honnêteté de reconnaître que ce qu'avance le collectif n'est pas dénué de fondements et que vous le revendiquez.

    Connaissant "un peu" le metal et le hellfest, je crois que les metalleux et le hellfest seraient bien inspirés de ne pas se contenter de crier au loup, au retour à l'ordre moral ou à je ne sais quel second degré ou phantasme. ILs feraient bien aussi de na pas invoquer comme excuse que d'autres font preuve du même esprit et du même irrespect ! C'est sûr qu'avec ce genre de raisonnement, on va avancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "si personne ne comprend rien, alors pourquoi ces paroles ? La plupart sont en anglais et facilement traduisibles. Et s'il n'y avait que les paroles ! Vous avez quand même l'honnêteté de reconnaître que ce qu'avance le collectif n'est pas dénué de fondements et que vous le revendiquez."

      Mais je suis d'accord sur certains points avec le collectif. Cependant je trouve totalement absurde la manière dont les choses sont dites.

      Qu'on nous dise : Le hellfest a, actuellement de graves problèmes d'ordre sanitaire, peut potentiellement créer des nuisances sonores pour les voisins et est un espace mal protégé si on le considère comme un lieu de culte. Il devrait être restreint et blablabla. Ok.

      Qu'on nous dise : Mais y'a un million d'euros du contribuable dans un festival horrible satanique qui cultive la mort et le nazisme (bon j'exagère pour le nazisme, c'était juste pour avoir le godwin point avant les autres). Je reste perplexe voir franchement sur le cul.

      Pour les paroles, durant un concert, en règle général, on écoute pas spécialement les paroles avec des élans de réflexion profonde du type : "Et si la nature de ce texte pouvait créer en moi une dissidence propre à la dualité de mon existence, puis-je quand même considérer qu'il s'agit uniquement de paroles et non d'un texte de propagande?" ... Puis pas de traducteur pendant un festival donc soit tu parles anglais couramment, soit non. (avec l'accent, le vocabulaire et surtout, une bonne oreille)


      "Connaissant "un peu" le metal et le hellfest, je crois que les metalleux et le hellfest seraient bien inspirés de ne pas se contenter de crier au loup, au retour à l'ordre moral ou à je ne sais quel second degré ou phantasme. ILs feraient bien aussi de na pas invoquer comme excuse que d'autres font preuve du même esprit et du même irrespect ! C'est sûr qu'avec ce genre de raisonnement, on va avancer !"

      Comment dire. L'ordre moral n'est pas la priorité du Hellfest (ni des métalleux en réalité). Je pense, en toute sincérité, qu'avant de s'attaquer aux métalleux, il faudrait déjà régler le cas des filles de 12 ans qui vont en boite, boivent et porte des strings. Je ne nie pas le fait qu'il y a des déviances comme dans tout mouvement populaire mais, comme cela a été signalé à de nombreuses reprises, les festivals de métal (et le Hellfest en particulier) font parties des spectacles les plus appréciés des autorités car il n'y règne que peu de violence et d'irrespect.

      La musique est violente. Pogoter c'est violent. Il existe des déviances "classiques" (alcool) et moins (drogues). Cependant, je pense qu'avant que les chrétiens crient au loup (pour reprendre l'expression) en se tournant vers le metal, il faudrait peut être crier au loup pour des choses plus graves (raisonnement extensible aux jeux vidéos)

      Vous dites que "Ne pas invoquer comme excuse que d'autres font preuves du même irrespect". Ce n'est pas une excuse, c'est un constat ! Loin de moi l'idée d'excuser le metal pour quoi que ce soit. Faire remarquer que, les principaux arguments avancés concernent plus une frange générationnelle et non le Hellfest/Metal en lui même, oui. Dire clairement que parmis tous les loups dans la bergerie, le metal est clairement le plus pacifique, oui. [...]

      Supprimer
    2. [...] Hm.

      Votre dernière phrase me fait (atrocement) tiquer. (et au passage votre pique concernant le niveau de grammaire d'Hécate aussi, mais ça, c'est parce que c'est pas faux et c'est gratuit)

      J'aimerais savoir déjà une chose. On ne va pas avancer certes, mais si on avançait on irait où?

      Les raisonnement proposés ici ne servent que d'explications tendant à faire ouvrir les yeux aux gens (des deux côtés).

      Que l'on arrête de prendre les métalleux pour des abrutis finis totalement lobotomisé par leur musique ! Je pense ici aux témoignages du type "J'étais métalleux je me sentais trop mal j'écoutais tokyo hotel, et dieu est intervenu dans ma vie alors que je me scarifiais les initiales de Bill Kaulitz sur le bras. Merci Dieu !"

      De l'autre côté, que l'on arrête de prendre le chrétien lambda pour un bon vieux redneck à la française qui ne croit qu'en jésus-marie-joseph et qui pense que son fils est maudit parce qu'il s'habille en noir et porte des bracelets à pointes. Ceci étant, j'ai pas encore vu ça sur ce blog.

      Conclusion : retour à l'ordre moral -> pas le bon combat, faudrait taper sur Lady gaga d'abord pour ça. Irrespect -> oui, c'est un peu la définition du rock puis du metal (je crois?).

      Ah, et on ne connaît pas "un peu" le metal. On connaît les groupes qu'on écoute. Je suis métalleux mais j'avais jamais entendu parler de Taake ni de Anaal Nat... Enfin le truc violent là. (Ceci n'est pas un reproche, juste un partage d'une vision différente, ne pas le prendre mal)

      Nous vous remercions de votre lecture et à bientôt (mais le plus tard possible, faut quand même bosser un peu bande de fainéants!)

      Supprimer
    3. Merci François parce que c'est plutôt bien vu.

      @ ArrowlnTheKnee,
      Tant que vous conserverez le même ton et ne serez pas capable de plus de respect, vous ne serez pas publié.

      Supprimer
    4. @Francois

      Parce que vous pensez que le public du festival n'est pas informé du contenu? Le public dont vous parlez est un public averti et de specialiste de cette musique. vous faites partie de ceux qui essaient de découvrir peu à peu cet univers. Le soucis c'est que vous le regardez avec dénument total de second degrés, ce qui en biaise votre compréhension.
      Quoique puisse en dire le collectifs, aucun des textes soit disant "épinglés" n'a jamais été mis en pratique, il serait temps que vous preniez du recul et que vous vous demandiez pourquoi? (Je vous aide: second degrés, second degrés, ... )

      Comme vous le faites remarquer à Mitsu, oui, nous revendiquons cette culture, ces images,ces textes (qu'ils soient en anglais ou pas)violent morbides ect car nous en comprenons le sens, car nous y trouvons un exutoire, une catharsis, quoique puisse en dire le collectif un fois encore!

      Ne trouvez-vous pas cocasse que ce soit un collectif de non affectionnados qui soit en train d'expliquer aux passionnés que nous sommes, que le second degrés que nous y voyons etle bénéfice que nous en retirons n'existerai pas? C'est un peu comme si vous expliquiez à Alain prost que sa trajectoire n'est pas bonne...vous rendez-vous compte du truc? (on parlerait de Jean Alesi je dis pas, mais là...)

      Bref, comprenez que c'est ce coté donneur de lesson venant de personnes qui n'y comprennent pas grand chose qui nous agace, et qui motive des commentaires sur le vif et à l'émporte pièce comme celui de Hecate Déesse ou plus virulent comme visiblement celui de Arrow...

      Supprimer
    5. "Et si le hellfest informait vraiment son public du contenu de la programmation, ce serait déjà un bon début, non ?"
      Ils ne nous l'ont jamais cachés. Ces groupes qui passent, on les connaît. Je ne vois pas en quoi le Hellfest nous cache le contenu de la programmation.

      "Et s'il n'y avait que les paroles ! Vous avez quand même l'honnêteté de reconnaître que ce qu'avance le collectif n'est pas dénué de fondements et que vous le revendiquez."
      Si certains n'aiment pas les croix renversées ou les divers symboles occultes, personne ne les oblige à les afficher chez eux ou même à venir les voir de près aux concerts.

      Supprimer
    6. Dac, j’ai effectivement écris sur le vif avec des fautes d’orthographe (je ne relèverai donc pas les vôtres, trop facile). Je recherche simplement à faire passer un message clair, et non faire la dictée de Bernard Pivot. Connaissant bien tous les groupes que vous citez et que j’adore, je vais donc essayer une autre approche pour vous faire comprendre que nous exacerbons nos « démons intérieurs » sur la musique la plus violente qui soit, et bien entendu qui dit musique ultra violente dit paroles ultra violentes, chanter des cantiques à cette vitesse, franchement, ça ne le fait pas (ceci est de l’humour, je tiens à le préciser).
      Parler de la mort et du Diable est plus agressif que de parler de Dieu et de la vie. Les ¾ des groupes qui parlent du démon (exemple le groupe : Slayer « le chanteur est de confession catholique ») n’ont en fait aucune religion, et certain font même du métal catholique ex : stryper. Le ¼ restant peut effectivement faire partie de la dite mouvance satanique ayant pour but de délivrer un message anti religieux, un message dont la plupart des metalleux n’ont que faire, car pour ¾ d’entre nous rien existe, ce qui réduit considérablement la portée des paroles à environs ¼ qui, j’imagine, sont assez intelligents pour ne pas appliquer les paroles décrites dans certains textes et les considère comme l’on considérerait un film d’horreur, ni plus, ni moins. Je vous demande donc de relativiser la portée de ce genre musical, car le pire qui pourrait vous arriver c’est d’exacerber le fameux dernier ¼ qui pourrait par exemple s’inviter à vos cérémonies et ensuite vous direz que tout notre mouvement est comme ça, c’est pour cela que, pour vous, comme pour nous, éviter de trop jeter la 1ere pierre.
      PS : Si il y a des fautes d’orthographe et bien je ne m’en excuse pas, car à chacun ses lacunes \m/

      Supprimer
    7. Nous laissons François à nouveau intervenir s'il en a envie. C'est jamais bon en effet d'écrire sur le vif et nous sommes tombés dans le travers.
      Pour notre part, nous avons toujours considéré :

      Il y a un nombre non négligeable de groupes contestables pour la nature de ce qu'ils diffusent.

      Il y a une profonde et réelle discrimination quand l'orga annule, sous la pression en plus, Anal Cunt et Satanic Warmaster en déclarant : il y a des sujets sur lesquels on ne plaisante pas !" mais aussi " on n'annule pas les groupes anti chrétiens !".

      Les pouvoirs publics qui financent ce festival portent une responsabilité évidente.

      L'impact du metal dont il est question ( 25%, c'est le chiffre approximatif auquel nous mêmes étions parvenu à l'analyse des programmations du hellfest et c'est énorme) n'est pas neutre : elle entretient et exacerbe même un regard faussé sur la religion, le christianisme et plus spécialement encore le catholicisme, avec des conséquences quelquefois dramatiques, on y reviendra avec d'autres exemples que ceux déjà publiés.

      Vous aurez compris, nous l'espérons, que pour notre part, même si nous estimons que la responsabilité personnelle des metalleux existe, nous ne les condamnons pas en leur jetant la pierre ou en les insultant en les traitant de "dégénérés" comme nous l'avons lu ailleurs.

      Alors, Cher Hécate, souhaitons que les metalleux intelligents et qui sont majoritaires auront à coeur de faire comprendre à l'orga que les progrès à faire sont indéniables et que pour leur part, ils seront vigilants.

      Supprimer
    8. @PHCS
      Je vous rejoins sur le fait d'essayer de répondre avec le plus de recul possible plutôt qu'à chaud.

      Ceci dit, à la lecture de votre commentaire ci dessus et celui d'hier qui fait figure de "cri du cœur", je me rends de plus en plus compte que votre plus grande peur face aux "25%" des groupes que vous contestez correspond à l'idée qu'ils puissent peser sur l'image globale des religions en général et de la votre en particulier..

      Comme une sorte de prosélytisme antichrétien par exemple. Il est évident que de ce point de vue, vous ne pouvez que vous élever contre, et c'est bien normal. Toutefois, il est je pense important de prendre un peu de recul et de faire une sorte d'analyse des risques via ces 2 questions(habitude professionnelle d'aborder les problèmes...): Quelle est la portée de ces groupes. Comment leurs textes sont ils perçus:

      1- Portée: Gardez à l'esprit que le métal est une musique de niche et souhaite le rester. Les groupes que vous épinglez régulièrement jouent un style qui est aussi une niche au sein même du métal, ce qui réduit fortement encore la portée d'éventuels effets néfastes sur les religions auprès du grand public et des metalleux eux-mêmes.

      2- Impact de ces textes auprès de ceux qui les écoutent: Autant le point 1 définit ci-dessus est factuel et non contestable, autant le point 2 est plus difficile à cerner car il doit faire la synthèse d'un sentiment personnel non mesurable et où quantifiable. L'approche la plus réaliste serait de raisonner par sondage auprès des intéressés. En ce qui me concerne, je baigne dans le métal depuis ma jeune adolescence et j'ai une idée très précise de l'impact qu'à eu ce type de métal sur ma relation avec les religions: Aucun. L'impact le plus terrible a toujours été celui des actualités (conflit israélo/palestinien, attentat du 9/11 / exactions anti chrétiennes en Afrique et Asie / conflit entre catho et protestants en Irlande, ... )ce qui me fait penser qu’aujourd'hui que les religions dans leur ensemble apportent plus de souffrances que de bienfaits (même si les activités caritatives ne sont pas négligeables).
      Mais cela n'engage que moi, si le collectif souhaite véritablement avoir une idée réelle de cet impact, il devra à mon sens passer plus de temps auprès des metalleux eux-mêmes lors du prochain hellfest qu'auprès des riverains, et de discuter en toute franchise avec eux de ce point.

      Mon sentiment général se rapproche donc de celui d'Hécate, ces textes ne sont pas faits à des fins de campagne de dénigrement des religions auprès des fans, mais plutôt pour répondre à une demande de manifestation de violences sous toutes ses formes, non pas pour la reporter sur d'autres, mais simplement pour la faire sortir de soi. C'est la manifestation du fameux principe d’exutoire et de la catharsis.
      La meilleure preuve est que cette violence décrite dans ces textes n'est JAMAIS mise en pratique.

      Supprimer
  5. Puisque la motivation de ce blog est de crier à l'utilisation de l'argent public, je suis d'accord avec le raisonnement binaire, il faut stopper toute sorte de subventions du contribuable. Les établissements scolaires privés devront s'autogérer à 100% (fini l'argent des contribuables pour les écoles privées) , et la rénovation des batiments religieux (chapelles, églises) devront être également gérés à 100% sans le moindre € du contribuable.

    @François. Ne devrait on pas informer le public à l'entrée des lieux de cultes des folies perpétrées au nom de la religion? Connaissant "un peu" la religion et les pratiquants, je crois que les chrétiens seraient bien inspirés de ne pas se contenter de crier au loup, au retour à l'ordre moral ou à je ne sais quel second degré ou phantasme. ILs feraient bien aussi de na pas invoquer comme excuse que d'autres font preuve du même esprit et du même irrespect ! C'est sûr qu'avec ce genre de raisonnement, on va avancer !

    RépondreSupprimer
  6. @ tous et quelques uns en particulier,
    Est-ce que certains des commentateurs peuvent, ne serait-ce qu'une minute, essayer de comprendre, on a bien écrit COMPRENDRE, que la foi des chrétiens et l'objet même de celle-ci et qui est le Christ n'ont pas vocation à être insultés ou défigurés ? Est-il possible d'admettre que la musique puisse exercer une influence, surtout quand elle est écoutée avec assiduité et/ou excès, et partant de là comment elle peut s'exercer cette influence ? Est-il possible d'envisager que le metal dont il est question, celui qui contribue à véhiculer une fausse idée de ce qu'a été ou est le christianisme et la culture chrétienne et/ou qui se revendique comme une contre culture, puisse être contesté et combattu par ceux là mêmes qui en sont les premières cibles mais à travers eux le droit de tous au respect ?
    Est-il possible de contester le bien fondé des subventions à un festival privé ( N'est-ce pas Raoul ?) destiné à un public de spécialites avertis ( dixit Nicolas)?
    Ce faisant, et parce que nous bousculons quelque peu, nous ne manquons pas de prendre quelques coups, et pas que par les metalleux : tendre la joue, c'est peut-être aujourd'hui aussi être à contre courant.( cela, c'est plus pour Biniou !). En notant tout de même que nous n'avons JAMAIS traité aucun des intervenants de menteur ou d'hypocrites pour faire soft et que nous en sommes à ce jour à plus de 100 commentaires stockés non publiables.
    Beaucoup de sujets relevés par les différents commentateurs ne manquent pas d'intérêt, que cela soit ceux évoqués par Nicolas, Mitsu ou d'autres. N'y a t-il pas un lien "culturel" entre tous ces sujets, à savoir, le résultat d'une "culture" sans retenue, sans repère, sans interdit librement accepté et compris au sens où nous ne sommes rien sans les autres ?
    Sur ce, bonne soirée et bientôt un nouveau post de Etienneweb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Post intéressant (comme souvent). Cependant je voudrais juste une explication plus détaillée de :

      "N'y a t-il pas un lien "culturel" entre tous ces sujets, à savoir, le résultat d'une "culture" sans retenue, sans repère, sans interdit librement accepté et compris au sens où nous ne sommes rien sans les autres ?"

      Je pense qu'une explication de cette phrase pourrait apporter un éclairage différent sur le sujet du metal et sa perception. Je préfère ne pas m'avancer à une interprétation qui pourrait s'avérer très (trop) douteuse.

      Supprimer
    2. Il faudrait beaucoup développer et ce n'est pas l'objet de ce blog mais néanmoins un réponse, forcément succinte sur cette "culture" de l'ego ou de la liberté (d'expression) sans contrainte.

      Le relativisme, dans quelque ordre que ce soit, s'impose aujourd'hui de plus en plus comme la norme avec ces expressions, bien connues, comme " fais ce que te plais, telle est la loi" ou " il est interdit d'interdire".

      Dans cet esprit, tout se vaut et faire référence à des notions de vrai, de beau, de bien est pour le moins incorrect. Les convictions, la foi sont bien évidemment à ranger au placard au mieux des illusions, le plus souvent à celui des menaces pour le bien vivre ensemble, surtout quand c'est le catholicisme.

      Faire même référence à la loi naturelle ou à la nature humaine est proscrit. Et c'est ainsi que, par exemple, Caroline Forest ( une experte de l'intégrisme religieux, du moins c'est ainsi qu'elle est présentée et qui est une invitée régulière des médias) a déclaré : " la loi naturelle est faciste".

      On saisit assez vite la conclusion de cette affirmation quand on sait que la loi naturelle et la nature humaine sont les fondements de la pensée sociale, culturelle et politique de l'église ( la seule institution religieuse à proposer un enseignement aussi complet et structuré) : eglise = facisme !

      Des raccourcis qui se retrouvent aussi dans ce type d'affirmation : vous n'êtes pas favorable au mariage gay, c'est donc que vous êtes vraisemblablement voire même certainement homophobe ! Ce qu'on peut traduire aussi par : vous critiquez le metal, c'est donc que vous êtes "metallophobe" ! On force ici le trait mais nous avons quand même lu à de maintes reprises que nous nous attaquions aux metalleux, ce qui n'est bien évidemment pas le cas.

      Déjà, Albert Camus dans l'homme révolté avait prévenu : " rien n'étant vrai ou faux, bon ou mauvais. La règle sera de se monter le plus efficace, c'est à dire le plus fort. le monde ne sera plus alors partagé en justes et en injustes mais en maître et en esclaves"

      C'est ainsi que s'est établi la pensée unique qui n'est ni plus ni moins que le nouveau dogme d'une société déstructurée et dont les puissants ( argent, pouvoir, idéologues, quelquefois les 3 en même temps) tirent profit.

      Suivant et dépassant Camus, une institution est en pointe pour dénoncer les risques liés à ce relativisme culturel et elle est la première à utiliser l'expression "dictature du relativisme", expression oh combien peu culturellement ou politiquement correcte.

      Ces réflexions sont bien sûr à rapprocher des contributions de LYO sur la Révolution et la guerre culturelle selon Gramsci.

      Pour prolonger votre réflexion, quelques suggestions :

      http://politis-philippe.blogspot.fr/2011/07/la-dictature-du-relativisme.html

      http://plunkett.hautetfort.com/archive/2010/11/20/d-ou-vient-la-%C2%A0dictature-du-relativisme%C2%A0.html

      et bien sûr ( extrait : Peu à peu se constitue une dictature du relativisme qui ne reconnaît rien comme définitif et qui ne retient comme ultime mesure que son propre ego et ses désirs.)

      http://www.generation-benoit16.com/Merci-Jesus-pour-ton-amitie-L.html

      Bonne lecture et bonne soirée !

      Supprimer
    3. Pour en revenir à l'article, ca m'a fait rire de voir la croix dans la scène The Temple, et rien d'autre. Ca ne m'a pas influencé, car j'ai pris ça au deuxième degré, de la même facon que je prends les émissions TV qui parlent des métalleux comme des abrutis au second degré également. Vous prenez ça comme une insulte, une provocation, ou même pire. C'est too much ( pour Francois ;-) )
      Le constat que vous tirez de ce festival est exagéré. Vous parlez même d'écoute avec excès qui pourrait nous influencer. Ce n'est pas quantifiable à mon sens mais vous estimez qu'on puisse faire un excès d'écoute? Accepteriez vous qu'on vous dise que l'excès de lecture influence négativement votre comportement? L'influence est elle significative pour affirmer que le métal véhicule tel un virus une fausse idée? Vos nombreuses annotations littéraires, historiques démontreraient que vous êtes sous l'emprise d'autres cerveau? ( nous le sommes tous un petit peu, d'accord...)Que vous soyez attentif aux dérives me parait sain, mais la tendance à généraliser m'agace.

      Donc pour vous répondre franchement : Non, la musique n'exerce pas d'influence sur mon comportement, meme écoutée avec excès. Si j'estime que tel ou tel groupe en fait un peu trop, alors je change de scène. Peut être avez vous une confiance trop limitée de l'auto-responsabilité de chacun. Malgré ce nouveau dogme d'une société destructurée dont vous parlez, il me semble que mon cerveau fonctionne normalement et est capable de faire le tri. Mais ceci dit, je vous remercie de prendre soin de nos âmes influencables.

      Vous pouvez contester le bien fondé des subventions, bien sur, pourquoi ne pourriez vous pas contester? Pensez vous être brimé à ce point? Vous êtes au delà de la défensive, vous semblez presque parano, en tout cas c'est l'impression laissé par vos récents commentaires. J'avoue être assez assidus à ce blog, comme j'aime bien lire les éditos dans les journeaux, j'aime bien la provoc, et vous êtes bon en provoc. Ah tiens, comment s'appelle ce blog?

      Supprimer
    4. Je pense, au contraire que ce sujet est directement en rapport avec le Hellfest et, de manière plus générale, la communauté des métalleux.

      On voit clairement dans les propos que "vous" tenez (dans le sens des articles que vous m'avez donné et que je n'ai pas encore pu lire, faute de temps) une espèce d'incompréhension avec la pensée actuelle. Je pense que c'est incompréhension vient du fait que, de la même manière que la france est "vieille", l'Eglise est "vieille". Par vieille, j'entend que la majeure partie des dirigeants ne vivent pas en accord avec la société qui les supporte. Bien sûr, dans cette majorité, certains seront l'exception, mais ils ne sont que peu nombreux.

      Quand vous dites "Le relativisme, dans quelque ordre que ce soit, s'impose aujourd'hui de plus en plus comme la norme avec ces expressions, bien connues, comme " fais ce que te plais, telle est la loi" ou " il est interdit d'interdire". ", pour moi, vous avez tout dit.

      Ces expressions reflètent parfaitement le problème du Hellfest et de la rupture entre les catholiques et certains métalleux (pas tous).

      La deuxième expression, d'abord, date, comme tout le monde le sait, de la glorieuse époque des pavés (Mai 68) et n'est pas franchement d'actualité. Elle serait à remettre au goût du jour en disant plutôt : "Il est impossible d'interdire".

      La première expression est clairement une "misconception" (perdu le terme français). L'expression ne stipule pas qu'il est permis de tout faire quand on le désire. Elle signifie que, ce qui te plaît doit être ta motivation principale pour avancer dans la vie. Que tu ne dois pas te laisser enfermer par la volonté et l'avis des autres et que le premier pas vers la liberté, c'est de s'affirmer.

      Peut être que je me trompe, mais j'en doute. Ceux qui comprennent "Fais ce qu'il te plaît" de manière textuelle auront des problèmes.

      Pour ce qui est du relativisme, un scientifique méconnu a dit "Tout est relatif". Il ne parlait pas vraiment des relations humaines, mais il avait pourtant raison. Bien sûr que la société est relative et que certains sont nantis et d'autres non. Cela était-il différent avant? Le monde a-t-il été un jour partagé en juste et injuste?

      Jamais le monde n'a permis a tous de s'en sortir, c'est une pure utopie. Il y aura toujours des gouvernants et des gouvernés, des pauvres et des riches, des heureux et des malheureux, des veuves et des veufs. Une expérience intéressante a même été mené sur des rats. Pour éclairage, les rats sont les animaux ayant un modèle de société le plus proche de celui adopté par l'homme. La conclusion est que, quoi que l'on fasse, il y aura toujours 4 castes : dominants, dominés, autonomne et souffre-douleur.

      Bref, c'est un sujet qui, je pense, mériterait un article car dans son détail, il pourrait permettre de comprendre le vrai pourquoi de la rupture entre catholique et métalleux.

      Je m'excuse pour l'aspect confus (et non abouti à mon grand damn) de ce post, je dispose malheureusement de très peu de temps pour développer ma pensée.

      Supprimer
    5. Je profite de ce billet pour reposer mes questions qui demeuraient sans réponses dans un billet précédent, depuis clos:

      Pourquoi donc ne pas secouer également le cocotier à tous les autres festivals spécialisés de notre département, tels que Hip Hop session ou encore les folles journées qui bénéficient également de subventions de la part des collectivités?
      Car si vous considérez qu'il n'y a pas de problème à partir du moment où le festival assure son propre financement, pourquoi faire ainsi le 2 poids 2 mesures?

      Car le problème c'est quoi au juste:
      -qu'un festival à la programmation spécialisée bénéficie en partie de financement public?
      -ou bien qu'un festival à la programmation spécialisée dont vous ne tolérez pas certains aspects bénéficie en partie de financement public?

      Ou bien préféreriez que les collectivités subventionnent uniquement les événements culturels "généralistes" et/ou moralement acceptables de votre point de vue religieux?
      Auquel cas, ça serait un pas en arrière évident pour la

      Supprimer
    6. @ Mitsu,
      La réponse que nous avons faite mériterait en effet un développement mais qui sortirait de l'objet de ce blog.
      Les lectures que nous vous avons proposées vous permettront, peut-être, de mieux saisir la réalité de ce sujet et de l'xprimer bien mieux que nous.
      L'homme étant doué de raison et animal social amis aussi politique ( au sens noble ), la comparaison avec les rats ne nous semble pas pertinente ?

      @ Raoul,
      Nous ne partageons pas votre point de vue sur la non influence de la musique. Un seul exemple, parce que c'est Etienneweb qui va traiter cet aspect en profondeur : il ne vous est pas arrivé en voiture de vous surprendre à accélérer ou réduire votre vitesse avec l'écoute d'un morceau ou d'un autre ?

      Cordialement à ts les 2

      Supprimer
    7. @ Kaka,
      A la lecture de nos posts et de nos réponses aux commentaires, votre "incompréhension" ( feinte ?)nous surprend. Ce que nous demandons, puisqu'il y a des subventions, c'est que l'orga et les pouvoirs publics fassent preuve de plus de responsabilité.
      Cordialement

      Supprimer
    8. Qu'entendez vous par faire preuve plus de responsabilité?

      Supprimer
    9. @profoc hellfest.
      Un seul exemple, parce que c'est Etienneweb qui va traiter cet aspect en profondeur : il ne vous est pas arrivé en voiture de vous surprendre à accélérer ou réduire votre vitesse avec l'écoute d'un morceau ou d'un autre ?

      Alors là je m'inscris en faux! c'est une double erreur que d'affirmer cela et d'en remettre la faute sur la musique:

      1- la fluctuation de la vitesse d'un automobiliste lorsqu'il écoute la radio (musique, info, météo, débat,..) est uniquement dûe à l'attention que l'auditeur automobiliste porte au programme diffusé. Et ce phénomène d'inattention n'est pas propre à la radio: Le passager qui vous parle, votre propre reflexion intellectuelle sur tel ou tel soucis, les affiches publicitaires sur le bas coté, ect vous font ralentir ou accelerer aussi!

      2- Et même si ce que vous avancez était vrai, il ne s'agirait alors que d'une influence momentanée sur votre humeur ou je ne sais quoi qui vous ferait appuyer ou pas sur le champignon, mais surement pas sur votre manière de penser, d'aborder les choses, sur vos opinions diverses et varièes...bref surement pas sur votre personalité.

      L'exemple est erroné.

      Supprimer
    10. Aha! C'est là que ça devient intéréssant concernant les rats! Contrairement aux a priori (qui ont des raisons d'être négatifs), les rats sont très sociaux et, à leur manière, très "politisé". C'est là que réside tout l'intérêt. Par exemple, Ratatouille (le film d'animation) montre un véritable aspect de la société des rats où chacun compte et chacun peut avoir son avis, c'est une forme de démocratie bien particulière, mais de démocratie tout de même :)

      Je ne pense pas que votre réponse sorte du cadre du blog. Pour être mesquin, je dirais même qu'elle sortirait moins du cadre qu'un article sur les Pussy Riots. Mais ça serait totalement gratuit donc je ne le ferais pas :)

      Pour pouvoir englober le metal, il faut voir plus largement les différents aspects de celui ci et je pense que, justement, le relativisme culturel a un grand impact sur le metal (à mon sens, etienneweb nous en dira plus je pense).

      Je pense qu'un des fondements même d'une partie du metal est le relativisme et l'égocentrisme (dans le bon sens du terme : ma survie passe avant celle des autres.)

      Encore une fois, je regrette de ne pas avoir beaucoup de temps pour mieux m'expliquer. J'espère pouvoir repasser pour détailler ma pensée. Retenons juste qu'un développement (à travers un questionnement) sur la société actuelle et les correspondances avec certaines idées présentes dans le metal pourrait être un bon sujet qui ferait avancer les deux parties dans une démarche de compréhension mutuelle.

      Tchüss!

      Supprimer
    11. Pour pouvoir englober le metal, il faut voir plus largement les différents aspects de celui ci et je pense que, justement, le relativisme culturel a un grand impact sur le metal (à mon sens, etienneweb nous en dira plus je pense).

      Je pense qu'un des fondements même d'une partie du metal est le relativisme et l'égocentrisme (dans le bon sens du terme : ma survie passe avant celle des autres.)

      Nous sommes donc bien d'accord.
      Bon we

      Supprimer
    12. @ Nicolas,
      Affirmer que la musique ( ou l'art de façon générale ) n'exerce pas d'influence ou n'a pas de but poursuivi n'est pas raisonnable : il suffit de fouiller un peu André Breton fondateur du mouvement surréaliste pour s'en convaincre...ou de lire les itw des artistes expliquant le pourquoi de leur création.
      Par ailleurs, une distinction est à faire entre personnalité et comportements.

      Supprimer
    13. @ Kaka,
      Pour vous faire une idée, regardez par exemple du côté de la rubrique " argent public" ou de l'onglet " qui sommes nous" ou encore de " pétition 2012". Il y a de la matière.
      Cordialement

      Supprimer
    14. @LYO
      Heu, votre réponse est sans rapport avec ce que j'ai écrit...
      Le collectif parlait du comportement en voiture en fonction de la musique, j'ai simplement dit que cela était dû à l'attention détournée par la musique et plein d'autres facteurs. Ainsi donc cet exemple tendant à prouver que la musique influence les mœurs n'est pas bon.

      Jamais au grand jamais je n'ai dit que l'art ne poursuivait aucun but ni même qu'il n’influençait pas.
      Et la distinction entre personnalité et comportement c'est moi-même qui l'ai mis en lumière: voir le point 2 de mon précédent post.

      J'ai l'impression qui vous avez vu dans mon post que ce que vouliez bien y voir...

      Supprimer
    15. Message intéressant et je vous le retourne :pouvez vous essayer au moins une minute de comprendre que certains considèrent la religion comme une mauvaise farce, pouvez vous admettre que la religion peut avoir une influence plus que néfaste sur les croyants, pouvait admettre que la fausse image que vous faites circuler sur le metal doit être combattu?

      Supprimer
    16. Provocs Hellfest ça suffit9 septembre 2012 à 22:16

      @ Maynard

      "pouvez vous essayer au moins une minute de comprendre que certains considèrent la religion comme une mauvaise farce ?"
      On a du mal à concevoir (j'espère que vous ne nous en voudrez pas) que la religion soit une mauvaise farce, parce que nous sommes chrétiens. Néanmoins, on peut comprendre que certains le pensent, effectivement. Nous aimerions également que ces "certains" prennent éventuellement le temps de s'interroger sur la religion sans pour autant lui affubler la qualification de "farce". De même, nous tentons de comprendre la musique rock et metal sans la stigmatiser (même si ça n'est pas toujours évident, compte tenu des propos christianophobes tenus par certains groupes).
      C'est pourquoi nous avons accepté la proposition d'Etienneweb de tenir une rubrique consacrée à la compréhension de cette musique.

      Supprimer
    17. "De même, nous tentons de comprendre la musique rock et metal sans la stigmatiser (même si ça n'est pas toujours évident, compte tenu des propos christianophobes tenus par certains groupes)."

      L'argument fonctionne à l'inverse. Il est dur pour un metalleux de comprendre la religion quand celle ci passe son temps à tenter de lui faire comprendre qu'il est un demeuré sectaire.

      Nous tentons de comprendre la religion et le christianisme sans les stigmatiser (même si ça n'est pas toujours évident, compte tenu des propos discriminants (voir insultants) et réducteurs tenus par certains partisans).

      Supprimer
    18. @ Mitsu,
      Avons-nous une seule fois traité quelque personne que ce soit de demeuré sectaire ? Quand donc l'église catholique a fait de même puisqu'il s'agit d'elle dans cette affaire ? Monseigneur James, évèque du lieu, a t-il lui aussi tenu de tels discours ? 3 fois non.
      Ce dont il s'agit, au risque de nous répéter, c'est qu'une manifestation culturelle financée par de l'argent public serve de caisse de résonnance à des propos et attaques contre précisemment une religion et la personne même qui incarne cette Foi,le Christ.

      Supprimer
    19. Je ne vous accuse pas directement (cf un autre de mes commentaires dans le topic à propos des retombées du Hellfest (je crois... mais j'ai posté beaucoup))

      Je fais juste remarquer que l'argument marche dans les deux sens. Et donc pour contineur je vais répondre.

      "Avons-nous une seule fois traité quelque personne que ce soit de demeuré sectaire ?"

      Ai-je une seule fois (moi, ou Metallica, Slayer, Zakk Wylde, Gojira,etc) traité l'eglise de manière violente?

      "Quand donc l'église catholique a fait de même puisqu'il s'agit d'elle dans cette affaire ?"

      Quand donc les grands pontes du Heavy Metal ont-ils agressé ou entrepris de détruire l'Eglise catholique? (pour rappelle, parmi Slayer on compte un fervent croyant)

      "Monseigneur James, évèque du lieu, a t-il lui aussi tenu de tels discours ? 3 fois non."

      Nous n'avons pas de Monseigneur, donc je n'ai pas d'arguments... mais l'idée est là!

      Donc 2 fois non! (malheureusement pas 3)


      Ce dont il s'agit, au risque de nous répéter, c'est qu'une manifestation culturelle (différente des moeurs catholique) financée par l'argent public (sur 6 ans et de manière dérisoire) serve de caisse de résonnance (à une minorité écrasante de groupes totalement inconnu et underground qui ne représente pas la globalité du metal ni même du festival) à des propos et attaques contre précisemment une religion (dont certains festivaliers sont adeptes et dont certains groupes présent ou non font l'apologie) et la personne même qui incarne cette foi, le Christ.

      Je me suis permis de rajouter des parenthèses que j'estime nécessaires afin de rendre le tout plus cohérent.

      Je concluerais en disant que votre blog gagnerait en crédibilité et en force d'action si vous demandiez à des metalleux leur témoignage et leur ressenti vis à vis de leur musique, et ce, pas seulement dans des commentaires. Il serait bon de savoir ce qu'écoute les metalleux d'horizons divers, l'influence sur leur vie et leur mode de pensée. Savoir si oui ou non ils ont lu Anton Lavey par exemple.

      Ou même simplement si ils croient en Dieu, le Christ et vierge Marie.


      Nota: je maintiens que les témoignages que vous avez receuilli sont des monuments de stupidité caricaturale.

      Supprimer
    20. Nous avons écrit 3 fois non en relation avec nos 3 questions mais ce n'est pa l'important.
      Nous vous rappelons, pour mémoire, quelques uns des groupes invités :
      Wattain, Marduck, Manson, Urgehal, Impaled Nazaren, Severe torture, Possessed, Belphegor, Trptycon, Mahyem,Vader,Sodom, Tsjuder, Morbid angel, Glorior belli, Ascension, All pigs must die...
      C'est de ces programmations dont il est question et vous le savez bien.
      Nous savons bien, comme vous, que nombre de metalleux font la part des choses et qu'à l'intérieur du monde metal côté artistes,la part des choses est aussi à faire.
      Il n'en reste pas moins que les paroles ne sont pas neutres pas plus que les visuels, les symboliques, les rituels.
      Les témoignages que vous jugez caricacaturaux, il y en a malheureusement d'autres et pas bénins.
      Tout cela pour indiquer que dans ce monde de violence et particulièrement dur pour les plus faibles, le message délivré par ce genre de groupe ( il n'y a pas que le metal, on est bien ok mais c'est le sujet qui nous préoccupe en tant que citoyen de la région pays de la loire) participe à cet irrespect et à cette violence dont l'actualité est malheureusement riche.
      Cordialement

      Supprimer
  7. waouh!! de mieux en mieux. Voilà trente ans qu'on me sorte les mêmes clichés, bref, en 2012, on était 110 000 métalleux, en 2013, idem (si Dieu veut). Vous ferez votre cirque d'indignés, vos pétitions d'interdiction pour la sauvegarde de la chrétienté, de la culture de la vie (très important la culture de la vie comme les carottes), de la morale, de la probité, de la justice divine. Le festival aura lieu, avec son carnaval, son barrouf, et son agression électrique à l'encontre de mon acuité auditive. Vous prêcherez encore la bonne parole aux aveugles décadents, et le cycle de vie fera une nouvelle révolution autour du soleil. Mais je sais que vous finirez par triompher, comme disait Cromwell: Si Dieu est avec nous, qui sera contre nous. Vous ne nous aimez pas, on se fout de votre avis, criez au loup, on s'en fout, et tant pis quand la fête sera fini, nous aurions bien ri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je puis me permettre, je dirai plutot que nous étions 110 000 spectateurs.
      Il n'y a pas que des "métalleux" qui vont au Hellfest et à titre personnel j'ai beau écouter du metal depuis déjà 20 ans, je ne me considère vraiment pas comme "métalleux". ^^

      Supprimer
  8. En 2012: 110 000 métalleux à Clisson, 40% d'augmentation en un an. http://www.telerama.fr/musique/infographie-le-bilan-des-festival-d-ete-2012,85958.php
    En 2013, si Dieu et la programmation le veulent, le chiffre sera identique.
    Vous ferez à nouveau votre cirque d'indignés, de pétitions de défense de la culture chrétienne, de la morale divine, de la culture de la vie, et du Père, du Fils, du Saint Esprit.
    Le festival aura lieu, vous noircirez des pages de protestations sur la décadence occidentale et la civilisation consumériste, et la Terre fera une nouvelle révolution.
    Au final, vous gagnerez, puisque si Dieu est avec vous, qui sera contre vous? Vous ne nous aimez pas, je me fous de votre opinion, alors, je vais continuer d'agresser mon acuité auditive, frissonner comme branche sur le 220, et lorsque la fête sera fini, j'aurai bien ri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela tombe bien que vous évoquiez ce billet de "télérama" que nous connaissons : un post est prévu pour la semaine prochaine " A propos de chiffres (1)".
      Contrairement à ce que vous pensez, nous n'avons rien contre les metalleux et ce blog leur laisse plutôt la possibilité de s'exprimer, non ? Leurs réactions nous sont même utiles.
      Cordialement

      Supprimer
    2. contre les métalleux, peut-être, mais visiblement la culture métal, oui!! Satanistes, odieux capitalistes, anti-chrétiens, j'aie du mal à voir des louanges dans vos jolies contes, à vous la vertu, à nous l'ignominie. Je sais, je sais, je fabules et je comprend de travers, les décibels sans doute, et dieu sait quels autres vilénies, ça rétrécit le cerveau, et réduit l'esprit critique. On parle mais personne ne s'écoute.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  9. A propos de septicflesh programmé en 2011 et que vous aviez épinglé ( http://provocshellfestcasuffit.blogspot.fr/2011/04/quest-ce-qui-motive-un-goupe-de-death.html), un extrait d'un blog metal qui vient corroborer ce que vous en disiez : "On retrouve sans surprise sur « The Great Mass » le style frontal des Grecs, aux frontières du black, du death et du gothique... Il faut d’ailleurs noter que les études de composition classique du petit Christos (prénom ô combien symbolique) ont porté leurs fruits, et qu’une fois encore l’alchimie du groupe transmue, par un phénomène de sublimation diabolique, une brutalité sans ambages, alliée à des orchestrations puissantes, en une forme de beauté originale et saisissante, fondée paradoxalement sur la dissonance."

    http://www.metalsymphonique.com/chronique_thegreatmass.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au lieu de faire un vulgaire raccourci en copier coller renseigner vous un minimum sur les compositions de septicflesh cela vous évitera de dire de très grosses anneries...

      Supprimer

Les commentaires anonymes et ceux manquant de respect ne sont pas publiés.